EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC: l’armée dit avoir neutralisé 745 miliciens de la Codeco depuis septembre

Article

L’armée congolaise a affirmé lundi avoir « neutralisé » depuis septembre dernier 745 membres d’une milice ethnico-religieuse, la Coopérative pour le développement du Congo (Codeco), qui sème la terreur et multiplie les massacres dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), au prix de 63 morts dans ses rangs. Trois cent-neuf de ces miliciens de la Codeco ont été tués du 1er mars au 15 mai au cours des opérations menées dans plusieurs localités du territoire de Djugu, dans la province de l’Ituri, dans le cadre de l’opération Zaruba ya Ituri 2, ont précisé les Forces armées de la RDC(FARDC) dans un communiqué publié par des médias en ligne congolais.

L’armée gouvernementale indique également qu’elle a conquis et détruit ce qu’elle considère comme des sanctuaires de la Codeco à Djabo et Londjango aux environs de Jiba ainsi certaines de leurs positions à Rithy, Nyangarayi, Ngongo, Bese et d’autres situés au littoral du lac Albert, qui fait la frontière avec l’Ouganda.

« A ce bilan, il faut ajouter celui 436 autres tués du 15 juin au 30 septembre 2019 lors de l’opération Zaruba ya Ituri 1. Le bilan côté FARDC s’élève à 63 militaires morts dans ces combats », selon le porte-parole des FARDC en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, cité par les sites d’information Actualité.cd et Politico.cd.

Les FARDC ajoutent qu’elles sont maintenant dans la « phase de nettoyage » de cette région et cette étape devrait se poursuivre jusqu’à la neutralisation totale et l’éradication de cette milice malgré les « soubresauts observés ci et là ».

L’Ituri a été dimanche le théâtre d’une nouvelle tuerie d’au moins 21 civils dans la localité de Wadabu, qui viennent s’ajouter aux près de 1.000 victimes enregistrées depuis décembre 2017.

Selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), plus de 200.000 personnes ont été forcées de fuir leur foyer au cours des deux derniers mois.

La Codeco prétend défendre les intérêts d’une communauté, les Lendu, majoritairement agriculteurs. Les victimes sont en majorité des membres de la communauté hema, principalement agriculteurs et commerçants.

Libre Afrique

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC: l’armée dit avoir neutralisé 745 miliciens de la Codeco depuis septembre

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD