EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : le ministre de l'Industrie remet les premiers crédits FPI aux opérateurs économiques

Article

Le Ministre de l'Industrie, Julien Paluku Kahongya, a procédé, ce jeudi 28 mai à Kinshasa, au lancement de l'accompagnement par le Gouvernement des entreprises oeuvrant dans les secteurs de l'agroalimentaire, l'industrie pharmaceutique, la logistique et le commerce, rapporte un communiqué de presse de la cellule de communication du ministère de l'industrie.

Ces opérateurs économiques ont reçu des mains du Ministre Julien Paluku Kahongya des chèques, une première tranche de l'assistance financière, car l'octroi de la seconde partie est conditionnée par les résultats après évaluation des services spécialisés du FPI, a martelé le Ministre de l'Industrie.

Par ce financement, des grands centres urbains et autres agglomérations congolaises seront ravitaillés en denrées alimentaires de première nécessité pendant que les milieux ruraux seront approvisionnés en produits manufacturés. Les espaces Kasaï, Équateur, ex province Orientale et Bandundu sont concernés par ce premier financement.

Le ministre de l'Industrie a appelé les bénéficiaires aux résultats et non à l'ivresse du lait. Ceux-ci ont dit être déterminés à relever les défis pendant cette crise sanitaire de Coronavirus.

Le FPI a disponibilisé 10 millions USD pour les opérateurs économiques locaux engagés à assurer l'approvisionnement des grandes villes en produits alimentaires et par la même occasion, les milieux ruraux en produits manufacturés en cette période de covid-19 pour éviter la pénurie.

Desk eco

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : le ministre de l'Industrie remet les premiers crédits FPI aux opérateurs économiques

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD