EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : voici les chiffres clés du marché Congolais de la téléphonie mobile

Article

Les chiffres les plus récents du secteur de la téléphonie mobile en République démocratique du Congo datent du troisième trimestre 2019. Selon l’Observatoire du marché de la téléphonie cellulaire, structure de l’ARPTC (Autorité de Régulation de la Poste et des télécommunications du Congo), le marché de la téléphonie mobile a été marqué par « une forte croissance positive des grands agrégats pertinents du marché » au cours du troisième trimestre 2019.

« Le marché de la téléphonie mobile en RDC, au cours du 3ème Trimestre 2019((T3-19) a été marqué par une forte croissance positive des grands agrégats pertinents du marché. Cette performance observée, a été menée par les quatre opérateurs mobiles à savoir, Airtel Congo, Vodacom RDC, Orange RDC et Africell RDC. Au cours de cette période sous observation, l’Indice de concentration IHH indique une forte concentration du marché en termes d’abonnements et des chiffres d’affaires, par deux opérateurs affichant des parts de marché supérieures à 25%, totalisant plus 65% », explique l’Observatoire du marché de la téléphonie cellulaire dans son rapport.

Les quatre opérateurs mobiles, mis ensemble, ont enregistré plus de 36,48 millions d’abonnements, générant ainsi un revenu total de plus de 376,97 millions USD pour le seul 3ème trimestre 2019. « Cette période est plus que caractérisée par une hausse du nombre d’abonnements de l’ordre de 4,09 % soit, de 35,04 à 36,48 millions, avec un taux de pénétration mobile de 41,3% », note l’Observatoire du marché.

Quant aux revenus ou chiffre d’affaires réalisés par ces opérateurs, une hausse de l’ordre de 9,34 % a été observée soit, de 344,75 millions USD au 2ème trimestre à 376,96 millions USD au 3ème trimestre, accompagné d’une hausse de l’ordre de 6,64% du Revenu moyen par Abonné (ARPU) de 3,296 USD à 3,515 USD/mois.

« L’ensemble des opérateurs ont généré au T3-19 un volume de Trafic Voix de l’ordre de 3,167 Milliards de minutes dans les deux sens y compris le trafic en roaming international (sortant et entrant) et un nombre total des SMS1 de 2,943 Milliards. Il s’observe une hausse de 8,89% pour le trafic voix et de 5,06% pour le nombre des SMS », précise cette structure de l’ARPTC. Concernant particulièrement l’itinérance mobile internationale ou le Roaming, il s’observe qu’au cours de la période T3, le trafic roaming représente 0,36% du nombre total des minutes à la fin du Trimestre. Aussi, les trafics du roaming sortant et entrant représentent 17% de l’ensemble du trafic international. Le Trafics du roaming sortant, ayant été inférieur par rapport au roaming entrant, soit 5,4 millions de minutes contre 6 millions de minutes.

Si pour l’ensemble du trafic la valeur du temps moyen d’utilisation du téléphone (MoU) a été évalué à 29 minutes/abonné/mois, la valeur des MoU en international, elle, a été en dessous d’une minutes soit 0.2 minutes, tandis que celle du roaming international, a été encore très faible, soit 0,05 minutes.

« En ce qui concerne les services d’Internet, les souscriptions aux services d’Internet Mobile sont de l’ordre de 16,295 millions, soit une hausse de 7,80%. Cette même croissance a été observée pour les services Mobiles Money avec 7,409 millions soit une hausse de 4,77%. Quant au trafic Data, une hausse de l’ordre de 20,93% a été observée entre T2-19 et T3-19 soit, de 18,381 milliards de Mégabytes à 22,229 milliards de Mégabytes », indique le rapport de l’Observatoire du 3ème trimestre 2019.

A noter que pendant la même période, les abonnements individuels (Grand public) constituent 99% du total des abonnements des opérateurs de la téléphonie mobile, tandis que les abonnements des organisations (Corporates) ne représentent qu’1% du total.

Desk eco

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : voici les chiffres clés du marché Congolais de la téléphonie mobile

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD