EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Procès 100 jours : La demande de liberté provisoire de Kamrehe et Jammal rejetée pour la énième fois

Article

Le tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe a rejeté ce vendredi les demandes de liberté provisoire introduites le jeudi par les défenses de Vital Kamrehe et Sammih Jammal.

Toute fois, l’étape de l’audition des témoins et renseignants s’est clôturée et la cause de l’affaire principale est renvoyée au 11 juin pour plaidoirie.

Plusieurs témoins et renseignants comme l’ancien ministre du Développement rural Justin Bitakwira, le Gouverneur de la Banque Centrale du Congo Deogratias Mutombo, l’ancien ministre du Budget Pierre Kangudia, Peter Kazadi, Nicolas Kazadi, M. Bilomba et Henri Yav, auditionné mercredi et jeudi ont tous chargé le directeur de cabinet du chef de l’État.

De leur côté, Daniel Nkingi alias Massaro, cousin de Vital Kamerhe, Hamida Chatur l’épouse de Vital Kamerhe, Soraya Mpiana, belle-fille de Kamerhe, ont témoigné en faveur du prévu Kamerhe.

Le directeur de cabinet du chef de l’État, le responsable de l’import et export à la présidence et le patron de Samibo Congo sont tous poursuivis pour le détournement présumé des fonds alloués aux travaux de 100 jours.

Cas Info

Vous pouvez télécharger ce document ici :

Procès 100 jours : La demande de liberté provisoire de Kamrehe et Jammal rejetée pour la énième fois

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD