EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC: le FMI évalue à 531 millions USD le manque à gagner de financement public suite à la covid-19

Article

Le Fonds monétaire international (FMI), à travers son représentant résident à Kinshasa, Philippe Egoumé, estime à 531 millions USD l’écart de financement que le gouvernement Congolais a enregistré suite à la pandémie à coronavirus, soit 1,1% du PIB national, selon les estimations fournies le mercredi 10 juin lors d’une présentation virtuelle portant sur l’impact de la cette crise sanitaire actuelle sur l’économie Congolaise.

Pour le FMI, cet écart de financement budgétaire est dû en raison de : « Manques à gagner de recettes, Coûts du plan national d’intervention COVID-19 qui ne seront pas pris en charge directement par les partenaires internationaux, Émission d’une quantité de bons du Trésor moins importante du fait des perturbations causées par la COVID-19 parce que l’organisation d’adjudications pose des difficultés logistiques et que la demande a baissé ».
« La pandémie freine la mobilisation des recettes intérieures et exerce des pressions importantes sur les réserves de change », soutient le FMI dans son analyse.

Ceci a été également signalé par la dernière réunion hebdomadaire de conjoncture économique de mardi où les membres du gouvernement ont indiqué des difficultés dans la collecte de la fiscalité dues soit au confinement de la Gombe soit au ralentissement de l’économie nationale
Desk eco

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC: le FMI évalue à 531 millions USD le manque à gagner de financement public suite à la covid-19

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD