EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDCongo: covid-19: le Congo s’en sort apparemment plutôt bien

Article

La RDCongo totalisait officiellement lundi 6 juillet, 7660 cas de coronavirus, qui ont entraîné 183 décès. Pour un pays de 80 millions d’habitants, où la pandémie a fait son apparition le 10 mars déjà, c’est un bon chiffre, même si l’on sait que de nombreux cas ne sont pas déclarés parce que pas soumis à test et que nombreux sont les Congolais qui meurent de maux inconnus d’eux.

Quatorze des 26 provinces du pays sont touchées, avec la grosse majorité des cas à Kinshasa (6584 cas), suivie du Kongo-Central (337 cas), du Haut-Katanga (260 cas) et du Sud-Kivu (254 cas). On sait qu’il y a en réalité plus de cas mais, contrairement à d’autres pays, on ne semble pas assister à une explosion. Les hôpitaux ne sont pas débordés.

Une population très jeune

Les supputations vont bon train pour voir à quoi attribuer ce résultat relativement bon; une des remarques les plus répétées est celle concernant l’âge de la population congolaise, très bas. L’âge médian est en effet, en RDC, un peu au-dessous de 19 ans – contre 41 ans en Belgique, 43 ans en Italie, 38 ans aux Etats-Unis ou 37 ans en Chine. Dans tous les pays où l’épidémie a fait des ravages, 80% des décès touchaient des personnes de plus de 65 ans. Or, en RDCongo, moins de 4% de la population a atteint cet âge.

Dans l’absolu, les chiffres de la pandémie de coronavirus en RDCongo ne sont pas mauvais du tout: 5283 cas et 117 décès au 17 juin, pour un pays dont la population est estimée à 80 millions d’habitants, dont plus de 10 millions pour la seule Kinshasa, épicentre de l’épidémie. La …
afrique.lalibre.be
Le Congo n’est pas le seul pays d’Afrique qui semble relativement bien s’en sortir. On déplore, pour tout le continent, quelque 11.500 morts, dont 6700 dans deux pays seulement, l’Afrique du Sud et l’Egypte.

Il faut aussi resituer le nombre de cas de coronavirus en RDCongo dans un cadre plus général. Ainsi, depuis le début de cette année, on enregistre quelque 11 millions de cas de malaria, qui ont fait 8500 morts; environ 12.000 cas de choléra, qui ont entraîné 189 décès – soit à peu près autant que le coronavirus et que la typhoïde, qui a touché 750.000 personnes. La 10ème épidémie d’Ebola, dans l’est du pays, qui a duré d’août 2018 au 26 juin dernier, a fait 2300 morts pour 3500 cas.

La rougeole, qui attire peu l’attention (même avant la pandémie de Covid-19), s’est développée depuis un à deux ans – malgré une campagne de vaccination annoncée sous la présidence Kabila – et a fait dans les 26 provinces, depuis le début de cette année, un total de quelque 900 morts, pour environ 64.000 cas; une nouvelle campagne de vaccination est en cours, qui ralentirait la progression de la maladie.

A noter que des maladies qu’on croyait cantonnées au passé resurgissent. Ainsi, la peste a réapparu en 2019 dans une seule zone de sante de l’Ituri (nord-est de la RDC), celle de Rethy; on compte 28 cas, dont 10 décès.

Libre Afrique

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDCongo: covid-19: le Congo s’en sort apparemment plutôt bien

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD