EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Assemblée nationale : les assistants parlementaires dénoncent le détournement de 7 mois de leurs rémunérations

Article

Dans un communiqué rendu public ce mercredi 08 juin, les assistants parlementaires dénoncent les détournements de leurs rémunérations des mois de Février, Mars, Avril et Juin 2019. Et le non-paiement de leurs rémunérations des mois d’avril, mai et juin 2020.


Ils dénoncent également le refus par Jeanine Mabunda de nommer les assistants parlementaires. Ce, au mépris de l’article 108 du Règlement intérieur de l’Assemblée Nationale, qui tombe sous le coup des dispositions de l’article 150g du code pénal congolais.

Les assistants parlementaires de l’Assemblée nationale dénoncent aussi le comportement des policiers commis à la garde de cette institution à leur égard.

« Dénonçons ce qui suit : - le détournement des rémunérations des assistants parlementaires des mois février, mars, avril et juin ; - l’interdiction répétée d’accès au Palais du peuple ordonnée par le bureau contre les assistants parlementaires dans le but de restreindre leur travail et de les exposer à des humiliations tant des policiers commis à la garde du Palais du peuple que du service de protocole de l’Assemblée nationale », dénoncent-ils.

Ils appellent les députés nationaux d’user de leur pouvoir en vue de trouver des solutions idoines aux multiples problèmes que subissent leurs plus proches collaborateurs. Et sollicitent l’implication des instances judiciaires compétentes afin de trouver gain de cause quant à leur démarche.

Desk eco

Vous pouvez télécharger ce document ici :

Assemblée nationale : les assistants parlementaires dénoncent le détournement de 7 mois de leurs rémunérations

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD