EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : le vice-ministre de la Santé accuse Eteni Longondo de gestion "calamiteuse" des fonds alloués à la riposte contre la covid-19

Article

C'est plus le silence assourdissant du Premier ministre qui inquiète le plus dans cette affaire. Un membre du gouvernement accuse son titulaire de gestion calamiteuse des fonds publics et le Premier ministre reste indifférent.

Jusqu'à quand le Premier ministre va garder son silence sur le différend qui oppose le ministre de la Santé, Eteni Longondo, et son vice Albert M'peti sur la gestion non seulement opaque mais aussi calamiteuse des fonds destinés à la riposte contre la covid-19 ?

En effet, c'est depuis le 29 juin que le vice-ministre de la santé a adressé au Premier ministre un mémorandum détails la gestion dite "calamiteuse" par Eteni Longondo des fonds publics.

"Monsieur le premier ministre, je me fais devoir de vous apportez des informations sur la gestion calamiteuse et opaque des fonds alloués à la riposte contre le coronavirus, car ayant l’intime conviction qu’il y a une gabegie financière et l’affairisme qui on élu domicile au ministère de la santé. Cette gestion des fonds alloués par le gouvernement et des fonds reçu par nos partenaires se fait en dehors de toutes orthodoxie financière", écrit le vice-ministre de la Santé à Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Plus grave, Albert M'peti indique qu’il ya des réseaux mafieux au ministère de la Santé qui dilapident et exigent des rétro-commissions jusqu’à la hauteur de 35 ? auprès des structures bénéficiaires de financement.

A l'en croire, le ministre de la santé signe seul « le décaissement de gros montant » sans l'associer dans la gestion de ce fonds.

Jusqu'à mi-juin, le gouvernement dit avoir déjà dépensé 27,3 millions USD pour la riposte contre la covid-19 en RDC. Le ministre soutient que lui n'a géré que 3 millions USD de ces 27 millions USD. De son côté, le responsable de la riposte, Dr Jacques Muyembe, a indiqué en juin n'avoir reçu du gouvernement que 1,4 million USD qu'il a utilisé pour payer un mois de salaire du personnel engagé dans la riposte contre la pandémie de Coronavirus. A Kinshasa comme à Matadi, dans la province du Kongo Central, des prestataires engagés dans la riposte contre la covid-19 réclament respectivement 3 mois et deux mois d'arriérés de salaire. La paie bloque au niveau de la Primature, selon le ministre de la Santé.
Desk eco

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : le vice-ministre de la Santé accuse Eteni Longondo de gestion "calamiteuse" des fonds alloués à la riposte contre la covid-19

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD