EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Secteurs d’intervention de l’Agence Congolaise de la Transition Écologique et du Développement Durable (ACTEDD) en 2021

Article


1. Agriculture durable

1. Promouvoir les systèmes de production agricole durables qui ne favorisent pas la déforestation et la dégradation de l’environnement (pollution du capital naturel : sol, eau, air) tout en minimisant la pratique de l’agriculture itinérante sur brûlis et en réduisant l’empreinte écologique des systèmes agricoles traditionnels (consommation exagérée d’énergie et d’intrants chimiques). Il s’agit de faire la promotion des pratiques agro-écologiques qui préservent les ressources naturelles : l’agriculture de conservation, l’agroforesterie, l’agriculture biologique, la régénération naturelle assistée, l’association des cultures, etc. ;
2. Implémenter des programmes/projets relatifs à l’agriculture durable en se basant sur les innovations technologiques et scientifiques en rapport avec les cultures vivrières et industrielles, le maraîchage, etc. en vue d’améliorer les conditions de vie des populations ;
3. Promouvoir le développement de l’industrie agroalimentaire durable en RDC.

2. Energie verte

1. Promouvoir l’électrification à grande échelle par le recours aux énergies renouvelables ;
2. Promouvoir la réduction de la consommation de la biomasse énergie (bois de feu, etc.);
3. Promouvoir les mesures d’accompagnement et d’encadrement à l’économie d’énergie ;
4. Développer des programmes/projets d’électrification rurale et urbaine à partir des énergies renouvelables pour les industries, le transport, les ménages, les unités de production, etc. en se basant sur les innovations technologiques et scientifiques

3. Villes durables, Infrastructures résilientes et mobilité verte

1. Promouvoir l’éco-construction, le transport public vert, l’aménagement des zones urbaines en tenant compte des zones à risque écologique ;
2. Implémenter des projets d’aménagement des infrastructures de base résilientes (routes, chemins de fer, bâtiments, infrastructures d’assainissement et d’approvisionnement en eau potable, etc.) moins consommatrices d’énergie et moins polluantes.

4. Gestion durable des écosystèmes (forêts, ressources en eau, biodiversité et aires protégées)

1. Promouvoir des pratiques d’exploitation forestière qui préservent la biodiversité et améliorent les conditions de vie des populations riveraines ;
2. Veiller à la gestion durable des zones humides notamment les tourbières en vue de préserver leur capacité de séquestration de carbone ;
3. Promouvoir l’industrie locale du bois, du mobilier et du tourisme ;
4. Implémenter des programmes/projets de reboisement et de boisement à travers tout le pays en vue de préserver l’équilibre climatique et permettre aux communautés locales de vivre dignement ;
5. Étudier les possibilités de création des Jardins zoologiques et botaniques à travers les villes de la RDC en vue de promouvoir l’écotourisme et le développement local endogène ;
6. Promouvoir une gestion rationnelle des écosystèmes aquatiques en RDC en vue d’assurer à la population un accès régulier en eau potable.

5. Industrie durable

1. Promouvoir le développement de l'industrie extractive et des petites Unités de transformation des produits avec une faible empreinte écologique ;
2. Implémenter des programmes/projets de modernisation et de création des nouvelles Unités de transformation des produits avec moins d’impacts sur l’environnement en vue d’améliorer les conditions de vie des populations et d’impulser le progrès ;
3. Promouvoir une stratégie industrielle nationale inclusive durable qui soutienne la transformation industrielle verte ;
4. Intégrer la RSE dans le fonctionnement des entreprises et des industries par une approche eco-light (qualité, santé, sécurité et environnement) ;
5. Promouvoir le recours à des process industriels consommant moins d’énergie.

6. Economie circulaire des déchets

1. Promouvoir la gestion intégrée des déchets au niveau des territoires, villes et collectivités par une réduction drastique des immondices (zéro déchet, zéro gaspillage) ;
2. Promouvoir le développement des filières de recyclage des déchets et la construction des chaines de valeurs (déchets ménagers, papiers, plastiques, déchets d’équipements électriques et électroniques, huiles usagées, pneumatiques...) ;
3. Promouvoir la mise en place d’une fiscalité des déchets.

Pour plus d’infos, consulter le site : http://actedd-presidence-rdc.org


Fait à Kinshasa, le 11 juillet 2020

Pour la Coordination de l’ACTEDD

Professeur Jean de Dieu MINENGU

Coordonnateur Adjoint


Vous pouvez télécharger ce document ici :

Secteurs d’intervention de l’Agence Congolaise de la Transition Écologique et du Développement Durable (ACTEDD) en 2021

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD