EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : la relance des activités économiques parmi les 4 facteurs plaidant pour la levée de l'état d'urgence ce 21 juillet

Article

Le Conseil des ministres du vendredi 17 juillet tenue par vidéoconférence a levé l’option de la levée dès ce 21 juillet de l’état d’urgence sanitaire. Le président de la République, Félix Tshisekedi devra s’adresser à la nation sur cette levée de l’état d’urgence appelé de tous les vœux par plusieurs observateurs.

Parmi les 4 facteurs qui militent pour la levée de l’état d’urgence, le vice-ministre de la Santé, Albert M’peti, qui a fait le point au conseil des ministres, a cité la nécessité de la relance des activités économiques dans le pays.

Les trois autres facteurs sont d’ordre ; a) Epidémiologiques, puisque désormais la covid-19 a une nature endémique et qu’il faudra apprendre à vivre avec cette maladie ; b) Politiques, puisqu’il s’observe la difficulté d’une nouvelle prorogation de l’état d’urgence par le Parlement ; c) Internationaux, avec la prise en compte de la reprise des activités dans le monde.

Pour autant, le gouvernement entend faire accompagner la levée de l’état d’urgence des mesures barrières obligatoires pour éviter la propagation de la covid-19.

Dès lors, le Secrétariat technique à la riposte contre la covid-19 a proposé au gouvernement une période allant du 21 juillet au 7 septembre, pour permettre aux responsables des secteurs concernés d’apporter les plans d’exécution progressive des mesures et de faire une grande conscientisation dans leurs secteurs.

L’état d’urgence sanitaire a été proclamé par le chef de l’état le 24 mars. Depuis, il a été prorogé six fois par le Parlement. Avec la levée de l’état d’urgence plusieurs activités économiques devraient reprendre moyennant la prise en compte des mesures barrières contre la covid-19.
Desk eco

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : la relance des activités économiques parmi les 4 facteurs plaidant pour la levée de l'état d'urgence ce 21 juillet

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD