EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : des miniers, pétroliers et autres hommes d'affaires dans le collimateur de la Police Judiciaire des Parquets sur des faits de tripatouillage de leur comptabilité

Article

La police judiciaire des Parquets, Dans son communiqué de presse publié ce vendredi 07 août, dont une copie est parvenue à DESKECO, affirme avoir documenté plusieurs faits infractionnels et constitué cinq équipes d’Inspecteurs judiciaires qui sont à pied-d ’œuvre depuis trois semaines.

Il se révèle de l’enquête menée par la police judiciaire des Parquets que certaines entreprises et sociétés minières, pétrolières et de commerce général ont déclaré des pertes et minorés leurs productions en perspective pour faire atténuer les impôts qu’elles doivent à l’Etat par rapport aux bénéfices et profits réalisés.

« Il se trouve que parmi les dossiers phares, il y a des cas où certaines entreprises et sociétés minières, pétrolières et de commerce général ont, d’une part, minoré leurs productions pour amenuiser leurs impôts sur les bénéfices, et d’autre part, ont déclaré des pertes pour ne pas payer conséquemment les impôts par rapport aux bénéfices et profits réalisés, alors que les investigations menées par les inspecteurs judiciaires, sur le plan international, étant entendu que celles-ci font partie des consortiums, démontrent qu’elles ont réalisé des gros bénéfices », renseigne le communiqué de la Police judiciaire des Parquets.

Cette dernière révèle, dans ce même communiqué, que plusieurs personnalités politiques du pays sont à la base de cette forfaiture.

« Curieusement les enquêtes ont permis de découvrir que parmi les administrateurs et auditeurs internes de ces entreprises et sociétés, il y a des personnalités politiques congolaises qui occupent actuellement des très hautes fonctions dans les institutions du pays et qui ont même touché des dividendes pour les exercices déclarés sans profits. En outre, la police judiciaire des Parquets a cerné certains procédés mis en par les importateurs, exportateurs, commissionnaires en douane et contribuables avec la complicité des agents et cadres des régies financières, aux fins de priver l’Etat de ses ressources », ajoute ce communiqué.

La Police judiciaire des Parquets promet de travailler sereinement pour « débusquer tous ces mécréants », conclut-elle.

Desk eco

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : des miniers, pétroliers et autres hommes d'affaires dans le collimateur de la Police Judiciaire des Parquets sur des faits de tripatouillage de leur comptabilité

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD