EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDCongo: BCC double son taux directeur pour lutter contre la chute du franc

Article

La Banque centrale du Congo (BCC) a procédé à un spectaculaire relèvement de son taux directeur, qui passe de 7,5% à 18,5%, pour combattre l’inflation en République démocratique du Congo (RDC) et la hausse du dollar face au franc congolais.

« Sur le plan monétaire, une mesure vient d’être prise. C’est le relèvement du taux directeur de la Banque centrale à 18,5% », a affirmé le gouverneur de la BCC, Déogratias Mutombo, à l’issue de la réunion du Comité de politique monétaire.

Il a rappelé qu’avant la crise sanitaire provoquée par le nouveau coronavirus, la BCC avait baissé son taux directeur de 9% à 7,5%. « C’était pour soutenir l’activité économique et permettre le refinancement. C’est une mesure qui avait été prise dans plusieurs pays africains. Maintenant qu’il y a une surliquidité et pour contenir l’expansion monétaire, nous avons opéré ce réajustement à la hausse », a précisé M. Mutombo devant la presse.

Il a souligné que le taux d’inflation attendu à la fin du mois de décembre prochain est de 20%.

Hausse des prix

La RDC est aussi confrontée à la hausse du dollar face au franc congolais, qui a provoqué une flambée des prix et réduit les marges des opérateurs économiques déjà confrontés à la baisse du pouvoir d’achat des consommateurs.

Après quelques mois de stabilité autour de 1.600 à 1.620 francs congolais pour un dollar, le franc a repris sa dégringolade face au dollar américain depuis mi-juillet, provoquant une surchauffe du marché des changes.
Desk eco

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDCongo: BCC double son taux directeur pour lutter contre la chute du franc

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD