EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : "Chaque année le Comité de suivi de prix des produits pétroliers gagne 10,8 milliards USD contre 1,98 milliard USD pour l'État", révèle Joseph Mabanga

Article

Joseph Mabanga, opérateur économique oeuvrant dans le domaine du transport, fait des révélations troublantes sur le Comité de suivi de prix des produits pétroliers en RDC. Il accuse ce dernier d'encaisser 30 dollar américain sur chaque tonnes métrique de la consommation journalière des produits pétroliers dans l'ensemble du pays. Ce, en défaveur de l'Etat congolais qui ne perçoit que 5,5 dollar américain par jour pour chaque tonne métrique.

Selon les documents en possession de Joseph Mabanga, le Comité de suivi de prix des produits pétroliers gagne par année 10,8 milliards USD tandis que l'Etat congolais ne gagne que 1,98 USD.

"Nous avons félicité la stabilité de prix du carburant à l'ouest de notre pays. Mais voilà ce que les agents congolais qui aiment ce pays, viennent de nous révéler. Le Comité de suivi de prix des produits pétroliers encaisse 60.000 FC par mètre cube. Et la consommation journalière dans l'ensemble du pays, c'est 1 million de mètres cubes par jour. Ce qui entraîne que 30 dollar par mètre cube que ces individus prennent, à titre privé, multiplier par 1 million de litre donnent 30 millions USD par jour. Par contre, l'Etat congolais n'a que 11 000 FC par mètre cube. Ce qui représente 5,5 dollar américain. Le comité encaisse par jour trente millions USD (30 millions) et l'Etat congolais n'encaisse que Cinq millions Cinq Cent mille USD (5 500 000). Donc par mois, mathématiquement, le Comité encaisse 900 000 millions de dollars par contre l'Etat congolais n'encaisse que 165 millions. Et l'année le Comité se partage 10 800 000 USD (Dix milliards huit-cents millions de dollars) tandis que l'Etat congolais n'a que 1 980 000 (un milliard neuf-cents quatre-vingt millions)", révèle Joseph Mabanga.

Précisons que 1 mètre cube est égal à 1000 litres.

Dès lors, Joseph Mabanga appelle l'Inspecteur général des Finances à diligenter une enquête sur ce dossier afin de situer des responsabilités. Il regrette que la RDC possède un budget en deçà de 15 milliards, alors qu'à l'en croire, avec les produits pétroliers, nous pouvons aller au-delà du montant susmentionné.

"Nous demandons à l'Inspecteur général des Finances d'initier une enquête pour situer les responsabilités au cas où les informations qui viendraient d'une autre donnée, document à l'appui seraient fondées. Et donc, nous avons toute raison de croire que nous pouvons avoir un budget de plus de 15 milliards de dollars rien que pour les produits pétroliers", soutient-il.
oseph Mabanga Phuati est un opérateur économique et un homme politique. Il est l’un des fondateurs des Forces acquises au changement (FAC), une coalition de l’opposition politique congolaise.
Desk eco

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : "Chaque année le Comité de suivi de prix des produits pétroliers gagne 10,8 milliards USD contre 1,98 milliard USD pour l'État", révèle Joseph Mabanga

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD