EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC: dénonciation des ventes illégales des terrains dans le parc Virunga

Article

Le parc national des Virunga, joyau naturel et touristique de l’est de la République démocratique du Congo, a dénoncé la « vente illégale » des terres à l’intérieur de cette réserve, selon un communiqué reçu mercredi. L’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) « constate avec regret des ventes illégales de terrains à l’intérieur du parc national des Virunga » dans au moins quatre sites, écrit dans un communiqué Emmanuel de Merode, directeur et chef du parc.

« Les auteurs de ces forfaits affirment faussement que la justice congolaise leur a cédé des portions des terres dans le parc alors que la loi en vigueur interdit toutes ces pratiques », note-t-il.

L’ICCN, organisme de tutelle des Virunga, a rappelé que la réserve « reste une aire protégée » et a invité la population « à la plus grande vigilance » face à l’escroquerie des vendeurs illégaux.
Plus ancienne réserve naturelle d’Afrique inaugurée en 1925, le parc des Virunga est un sanctuaire des gorilles de montagnes. Situé à la frontière avec le Rwanda et l’Ouganda, le parc s’étend sur 7.800 km2 dans la province troublée du Nord-Kivu.

Les grands singes sont une de ses attractions touristiques, avec la spectaculaire ascension du volcan Nyiaragongo, et un bivouac nocturne à la lueur rouge de son cratère en activité à plus de 3.000 m d’altitude.

Le parc des Virunga est aussi le terrain d’action de dizaines de groupes armés actifs dans la région depuis près de 30 ans et qui se livrent à tous les trafics.

Libre Afrique

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC: dénonciation des ventes illégales des terrains dans le parc Virunga

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD