EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : le ministre de l'Environnement s'engage à développer la foresterie communautaire

Article

Claude Nyamugabo, ministre de l’Environnement et développement durable, a reçu officiellement, jeudi dernier à Kinshasa, le guide opérationnel d’élaboration du plan simple de gestion des concessions forestières des communautés locales, pour le développement de la foresterie communautaire en République démocratique du Congo.

La cellule de communication dudit ministère indique que pour le ministre Nyamugabo, l’absence du guide opérationnel d’élaboration du plan simple de gestion était un obstacle sérieux à la mise en œuvre de la foresterie communautaire en RDC. «Pour matérialiser cet engagement, le Premier ministre a signé le décret n° 14/018 du 02 août 2014 fixant les modalités d’attribution des concessions forestières des communautés locales. Ce guide se veut un outil indispensable pour la gestion et l’exploitation d’une concession forestière des communautés locales. Il vient compléter les outils de mise en œuvre de la foresterie communautaire reprise dans l’arrêté n° 073 du 02 novembre 2018, portant publication des outils de mise en œuvre de la foresterie communautaire en République démocratique du Congo», a-t-il précisé.

Selon la source, le Code forestier et ses mesures d’application prévoient que les concessions d’exploitation industrielle du bois d’œuvre soient soumises à l’élaboration du plan d’aménagement. Tandis que les concessions des forets des communautés locales ont pour préalable, l’élaboration du plan simple de gestion. De ce fait, ce guide opérationnel dont les travaux de finalisation ont été entièrement financés par RRI (Rights and Ressources Initiative), à travers le conseil pour la défense environnementale par la légalité et la traçabilité (CODELT), reste un outil qui prescrit les formalités à suivre dans l’élaboration du plan simple de gestion desdites concessions. «Cet outil vient consolider un certain nombre d’acquis. Ce processus a suffisamment évolué avec un certain nombre de concessions légalement attribuées. Ceci rentre dans une perspective de la sécurisation des communautés», a indiqué Prince Baraka, spécialiste en politique de gestion des ressources naturelle à WRI (World Ressources Institute). «Le souci pour WRI est qu’on ne devrait pas s’arrêter à l’acquisition. L’idéal c’est d’accompagner certaines communautés dans l’élaboration de leur plan simple de gestion. Ce qui serait une façon de compléter ce processus », ajoute-t-il.

A cette occasion, ce guide opérationnel a été remis symboliquement à une dizaine d’acteurs notamment ceux de la société civile, les partenaires techniques et financiers, la présidence de la République, l’Assemblée nationale et l’Administration forestière. Pour rappel, c’est depuis le début de ce concept, la forestière communautaire a été mise en œuvre dans sept provinces de la RDC. Il s’agit de l’Equateur, Mai-Ndombe, Maniema, Tshopo, Tshuapa, Nord-Kivu et Kwilu.

La gestion communautaire des forêts est de plus en plus reconnue comme ayant le potentiel de réduire la déforestation et améliorer les moyens de subsistance des communautés rurales qui dépendent totalement des forêts pour leur survie. La foresterie Communautaire vise entre autres objectifs de garantir aux communautés locales des espaces juridiquement sécurisés en leur permettant de valoriser les ressources forestières qu’ils renferment ou encore de contribuer de manière substantielle à la réduction de la pauvreté, à la paix et à la cohésion sociale en milieu rural et développer des mécanismes de partage des revenus issus de l’exploitation des concessions forestières des communautés locales. Tout aussi, la foresterie Communautaire permettrait de développer une expertise locale et communautaire outillée pour bien assurer la gestion des concessions forestières des communautés locales octroyées.
DESKECO

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : le ministre de l'Environnement s'engage à développer la foresterie communautaire

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD