EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

« Génération sans limites » : l’ONU appelle à investir dans la formation numérique des jeunes

Article

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé mardi à investir dans l’apprentissage et la formation numériques des jeunes afin de réduire les inégalités, lors d’une réunion virtuelle de haut niveau sur le partenariat Génération sans limites.

« Mettre des ressources dans l'apprentissage et la formation numériques des jeunes est un investissement essentiel pour renforcer la cohésion sociale et réduire les inégalités intenables qui bloquent le développement humain et la croissance économique », a déclaré le chef de l’ONU lors de cette réunion.

L’initiative Génération sans limites a été lancée en 2018 pour faire en sorte que chaque jeune ait accès à une éducation, à une formation ou à un emploi de qualité à l’horizon 2030. Elle fait partie de la Stratégie jeunesse 2030 du Secrétaire général et complète les programmes existants venant en aide aux adolescents et aux jeunes.

L’ONU estime que sans un investissement urgent en faveur de l’éducation et de la formation, la population mondiale d’adolescents et de jeunes, qui croît rapidement et représentera deux milliards de personnes d’ici à 2030, restera mal préparée et non qualifiée pour le monde du travail à venir.

Une situation aggravée par la Covid-19
Cette situation s’est aggravée avec la pandémie de Covid-19. « La pandémie de Covid-19 a révélé des lacunes, des fragilités et des inégalités qu’on a laissées se développer depuis bien trop longtemps. Les jeunes sont souvent en première ligne de cette injustice », a dit M. Guterres.

« Même avant la pandémie, environ un cinquième des jeunes n’avaient pas d’emploi, d’éducation ou de formation. Aujourd'hui, environ un tiers d'entre eux ne peuvent pas accéder à l'apprentissage à distance », a-t-il ajouté.

Il a noté que la situation des enfants et des jeunes est une crise dans la crise pendant cette pandémie. « Nous pouvons et devons inverser cette tendance », a-t-il déclaré.

Le Secrétaire général s’est dit persuadé que l'éducation et la technologie numérique sont deux des investissements les plus importants à faire dans le cadre du relèvement post-Covid-19.

Réinventer l'éducation pour la quatrième révolution industrielle
Au-delà de la nécessité d’investir dans l’apprentissage et la formation numériques des jeunes, il faut que les jeunes eux-mêmes disposent d’un pouvoir de décision et apportent leur créativité et leur énergie pour aider à résoudre les défis auxquels le monde est confronté, a estimé M. Guterres.

« Nous avons une opportunité générationnelle de réinventer l'éducation pour la quatrième révolution industrielle, grâce au développement de programmes et de compétences modernes et pertinents », a souligné le chef de l’ONU.

Il a noté que les partenaires de Génération sans limites développent déjà des programmes d'éducation, de formation et d'emploi efficaces et innovants.

« Au cours des douze prochains mois, nous devons renforcer les liens entre les secteurs et rallier les investissements dans l'objectif ambitieux de connecter la moitié du monde aux opportunités », a déclaré M. Guterres.

Selon lui, il faut un engagement à grande échelle de ressources financières et politiques de la part des économies avancées et émergentes et des agences internationales. « Nous avons besoin que le secteur privé investisse dans des partenariats à valeur partagée et que des fondations fournissent un financement servant de catalyseur », a-t-il ajouté.

ONU INFO

Vous pouvez télécharger ce document ici :

« Génération sans limites » : l’ONU appelle à investir dans la formation numérique des jeunes

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD