EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

DECLARATION DE LA NOUVELLE VISION DE L’ELITE CONGOLAISE FACE A LA SITUATION POLITIQUE DE L’HEURE

Article

La Nouvelle Vision de l’Elite Congolaise «NOVECO en sigle», s’est réunie en urgence ce mardi 27 octobre 2020 en son siège en vue d’analyser le message du Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Antoine Félix TSHILOMBO, Président de la République, adressé à la Nation Congolaise en date du 23 octobre 2020.
Après analyse approfondie du discours du Chef de l’Etat, la NOVECO dénonce la multiplication de crises au sein de la coalition FCC-CACH avec des conséquences sur le fonctionnement normal des institutions de la République Démocratique du Congo. Parmi ces crises, il y a lieu de rappeler notamment :
1) Le refus d’exécution par le Ministre FCC du Portefeuille, de l’Ordonnance portant nomination des mandataires de la SNCC et de la GECAMINES ;
2) La contestation par le FCC des Ordonnances portant nomination des Officiers Supérieurs de l’Armée et des Hauts Magistrats ;
3) La transmission frauduleuse par le Ministre de la Justice et Garde de Sceaux des propositions des lois Minaku-Sakata sur la réforme de la justice sans l’aval du Conseil des Ministres, occasionnant ainsi des manifestations populaires avec des pertes en vies humaines ;
4) La tentative par le FCC de réaliser un passage en force sur la Candidature de Malonda à la présidence de la CENI ;
5) Le manque de respect et de considération dans les correspondances des Présidents de deux chambres du parlement adressées au Président de la République, consacrant ainsi la mauvaise collaboration entre les institutions ;
6) L’absence d’élégance dans le comportement du Premier Ministre qui s’est adressé à plusieurs reprises au Chef de l’Etat à travers des communiqués de presse lus par son chargé de communication ;
7) L’installation frauduleuse du Bourgmestre de la Commune rurale de Minembwe sans que ce dossier ne soit traité au Conseil des Ministres ;
8) Le sabotage de l’invitation présidentielle adressée aux Présidents de deux chambres du parlement et au Premier Ministre, relative à la prestation de serment de trois juges de la Cour Constitutionnelle.
Eu égard à ce qui précède, la NOVECO constate avec regret que dans les conditions actuelles où les acteurs politiques n’arrivent pas à faire le distinguo entre l’appartenance à une formation politique et les responsabilités dans les institutions nationales, il y a lieu de craindre des risques graves susceptible de sombrer la République Démocratique du Congo dans un chaos irréparable.
Ainsi, la Nouvelle vision de l’Elite Congolaise dont la mission est de promouvoir les valeurs républicaines, l’Etat de droit, le patriotisme, le développement et la défense des intérêts de la République, recommande au Premier Ministre, Chef du Gouvernement, le Professeur Ilunga Ilunkamba, de présenter sans délais sa démission pour permettre au pays d’être gouverné de façon responsable. Point n’est besoin de rappeler que le Chef du Gouvernement constitue au stade actuel un obstacle majeur à la construction de l’Etat de droit et au progrès de la République.
La NOVECO félicite le Chef de l’Etat, Son Excellence Félix-Antoine TSHISEKEDI qui, malgré les blocages orchestrés par le FCC, a tenu bon en organisant la cérémonie de prestation de serment des Juges constitutionnels conformément aux lois de la République.
La NOVECO encourage et soutient le Président de la République, Chef de l’Etat, Garant de l’unité nationale et de bon fonctionnement des institutions de la République, de poursuivre sans désemparer les consultations de l’ensemble des forces politiques et sociales afin de dégager une nouvelle majorité en vue de la constitution de l’UNION SACREE POUR LA NATION. En cas d’échec de ces consultations et pour la bonne marche de la République, la NOVECO encourage le Chef de l’Etat à procéder à la dissolution pure et simple du Parlement.
La NOVECO rappelle à tous les acteurs politiques et sociaux de la République Démocratique du Congo que les accords politiques signés ou qui seront signés, ne peuvent consacrer l’impunité, le détournement des deniers publics, la corruption, la confiscation de la démocratie, la remise en cause de l’Etat de droit, etc. Les intérêts supérieurs du peuple congolais et les prérogatives constitutionnelles du Chef de l’Etat ne peuvent être bradés par aucun accord politique.
La NOVECO demande à la population de s’approprier l’initiative des consultations lancées par le Chef de l’Etat afin de tirer le pays du bourbier, et reste ouverte quant à sa participation à ces consultations.
Que vive la République Démocratique du Congo
Que vive l’Union Sacrée pour la Nation congolaise
Que vive l’élite congolaise

Fait à Kinshasa, le 25 octobre 2020
Pour le Comité Directeur
TONDI KIKOLA Célestin
Coordonnateur National

Vous pouvez télécharger ce document ici :

DECLARATION DE LA NOUVELLE VISION DE L’ELITE CONGOLAISE FACE A LA SITUATION POLITIQUE DE L’HEURE

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD