EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : Le Ministre de l’ESU, Steve Mbikayi, veut transformer l’ISTA en une Université Polytechnique de Kinshasa, interdiction de rire

Article

Depuis plus de 50 ans d’indépendance, la RDC reste un pays qui navigue dans le vide, les raisons : les mauvaises politiques, les mauvais programmes/projets, des visions erronées de développement, etc. La République Démocratique du Congo est en crises : d’idées, alimentaire, sociale, politique, technologique, etc. ; un trou noir dans la gouvernance mondiale. Transformer l’ISTA en une Université Polytechnique peut paraitre aux yeux des observateurs avertis comme une vaste blague.

Les personnes qui ont suivi le Ministre de l’ESU se posent des questions suivantes : Quelles sont les motivations scientifiques qui poussent le Ministre de l’ESU à transformer un institut technique spécialisé en une université polytechnique ? Quelles sont les dispositions pratiques prises par le Ministère de l’ESU en termes d’enseignants, de laboratoires, de salles des cours, etc. pour le fonctionnement normal de cette université ?

L’ISTA a été créé en 1972 par l’Etat congolais qui lui avait assigné comme mission, la formation des ingénieurs techniciens dans les filières techniques. Comment peut-on expliquer qu’un institut supérieur dont la mission était de former des cadres intermédiaires dans les domaines de la mécanique, de l’aviation civile, de l’électricité, de l’électronique, etc. puisse sans aucune raison scientifique valable, se transformer en une université ? La RDC a-t-elle renoncé à la formation des techniciens dans ces domaines ? Si oui, pourquoi ? Comment peut-on alors entrevoir dans la durée le développement du pays sans ces cadres intermédiaires ? Quelles sont les demandes du marché d’emplois en termes d’ingénieurs chercheurs dans ces domaines ?

Ainsi, avec l’allure de la gouvernance actuelle, la RDC serait dans les jours à venir, l’unique pays au monde ne disposant pas d’instituts supérieurs spécialisés capables de contribuer au développement du pays ; que vive alors la politique de la révolution de la modernité.

Les cadres qui sont déjà formés dans les universités existantes ont du mal à trouver de l’emploi dans ce pays aux multiples problèmes existentiels. Quel est alors l’avenir professionnel et les débouchés de nouveaux ingénieurs qui seront formés à l’Université Polytechnique de Kinshasa ?

Il est important de rappeler ici que celui qui termine ses études dans un institut supérieur ne pas moins valeureux que celui qui a fait l’Université. Les grands chefs d’entreprises en Europe et en Amérique proviennent en général des instituts spécialisés et non des universités. Les pilotes d’avions ne sont pas pour la plupart des universitaires. Le complexe chez beaucoup de Congolais est une maladie qu’il faut soigner par l’information et la sensibilisation.

Tenez, la Faculté Polytechnique de l’Université de Kinshasa ne fonctionne pas correctement : manque d’enseignants, de laboratoires, etc. Au cours de la même année académique, on a des promotions qui s’enchevêtrent, premier graduat entrant et premier graduat sortant, etc. Certains départements ont carrément fermé faute d’enseignants. Quels sont les efforts fournis par le Ministère de l’ESU pour assurer la relève académique au sein de la Faculté polytechnique qui existe déjà à l’Université de Kinshasa ?

L’ESU est le socle du développement d’un pays, les décisions qui amènent à une transformation du système de formation doivent faire l’objet des débats et d’une réflexion sérieuse. Il n’y a aucune motivation scientifique qui peut expliquer cette transformation. Les intérêts individuels et politiques ne doivent pas supplanter indéfiniment les intérêts de la collectivité.

La Rédaction, le 21 mai 2018

Vous pouvez télécharger le programme ici :

RDC : Le Ministre de l’ESU, Steve Mbikayi, veut transformer l’ISTA en une Université Polytechnique de Kinshasa, interdiction de rire

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

Edo Mkaya
Un ministre du ventre, les enseignants sont grève, vous êtes incapables de les payer, tu vas transformer l'ISTA en une université, le ridicule ne tue pas en RDC || 21/05/18 - 11:05:59
Nadou
un ministre bidon. qui represente aussi toutes les université ehh boka oyo . || 21/05/18 - 11:05:47
CABD