EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

France: le dossier congolais au centre des discussions entre les présidents angolais João Lourenço et Emmanuel Macron

Article

João Lourenço est en visite officielle en France pour la première fois depuis son élection en septembre dernier. Le chef de l’Etat angolais a été reçu à l’Elysée ce lundi par son homologue Emmanuel Macron.

Le président angolais est arrivé à l’Elysée avec plus d’une vingtaine de minutes de retard sur l’horaire prévu. João Lourenço a été accueilli par Emmanuel Macron. Les deux hommes étaient tout sourires au moment de se serrer la main.

Les deux présidents ont ensuite déjeuné ensemble, avant de signer un accord de coopération en matière de défense et plusieurs conventions, notamment en matière agricole, Luanda souhaitant diversifier son économie et étendre à d’autres provinces le partenariat franco-angolais qui existe déjà dans la province de Malanje. João Lourenço se rendra d’ailleurs ce mardi à Castelnaudary dans le sud de la France pour visiter une coopérative agricole.

Si les présidents ont évoqué les relations, notamment économiques entre les deux pays , ils devaient aussi, bien sûr, parler des dossiers régionaux, en particulier de la situation en République démocratique du Congo. Je m’engage à faire respecter les accords pour la résolution de la crise en RDC, dit Emanuel Macro. es deux chefs d’État ont exigé le respect de l’Accord de la Saint-Sylvestre en appelant le président congolais de ne pas se présenter aux élections prochaines en RDC.

«Le président Kabila doit respecter l’accord de la saint Sylvestre et ne pas se représenter aux élections en République démocratique du Congo qui auront lieu en décembre prochain», a déclaré João Lourenço. Une déclaration appuyée par Emmanuel Macron. «L’accord de la Saint Sylvestre est le seul viable. J’apporte mon plein soutien à la position angolaise (…) C’est la stabilité qui est recherchée», renchérit le président français.

Cette conférence de presse commune entre Macron et Lourenço a coïncidé avec celle tenue ce même lundi par le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende. Ce dernier a mis en garde les pays voisins de la RDC contre une éventuelle conspiration ou ingérence visant à «déstabiliser» la RDC.

Paris est intéressé par le rôle que pourrait jouer Luanda dans ce dossier.

Après la séquence élyséenne, João Lourenço doit aller à la rencontre d’entrepreneurs français. Un rendez-vous présidé par Patrick Pouyanné, le PDG de Total. Ce groupe français est aujourd’hui l’un des acteurs majeurs de la relation entre les deux pays.

RFI, le 29 Mai 2018

Vous pouvez télécharger le programme ici :

France: le dossier congolais au centre des discussions entre les présidents angolais João Lourenço et Emmanuel Macron

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD