EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : à cause de l’intolérance des politiciens du ventre, des bus TRANSCO vandalisés et le sang à couler hier à Bukanga-Lonzo au Kwango

Article

Bukanga-Lonzo, est un village situé à quelques kilomètres de la ville de Kenge dans la province du Kwango, sur la nationale n° 01 Kinshasa-Kikwit. Il est 12h00 (le 02 juin 2018) dans la région, lorsque les premiers bus TRANSCO transportant des militants des partis politiques (CRD, PA, ARC, tous membres du regroupement politique ABC) débarquent à Bukanga-Lonzo en direction de la ville de Kenge, puis Masimanimba.

La caravane motorisée était constituée de près de 7 bus TRANCO et autres. Le premier convoi a eu la chance de passer dans une embuscade tendue par des voyous instrumentalisés par des partis opposés au regroupement ABC, mais c’est lorsque les trois autres bus TRANSCO qui devraient avec drapelets, drapeaux et effigies des leaders, passer dans la zone, que des voyous armés des pierres, machettes et autres, ont attaqué les bus TRANSCO : vitres cassées, portières déformées, militants à l’intérieur des bus blessés, etc. Une question de curiosité se pose, comment une manifestation qui doit avoir lieu à Kenge puis Masimanimba, on doit amener les militants de Kinshasa ? Difficile de trouver une réponse à cette question dans ce pays où la tricherie et le populisme règnent en maîtres.

Une jeep de marque Toyota qui faisait aussi partie du convoi (à cause de ces attaques) a fini la course sur une voiture Nowa qui se dirigeait vers Kinshasa, bilan : plusieurs blessés et près de 5 morts selon notre correspondant dans la région.

C’est grâce à l’intervention de la police nationale que la circulation a repris sur le tronçon Kenge-Bukanga-Lonzo.

Les élections à venir précédées par des précampagnes électorales non autorisées par la loi, risquent d’engendrer plus de problèmes que de solutions.

Les hommes politiques du Kwango/Kwilu en particulier et de la RDC en général, ont perdu le sens de l’honneur et de la dignité. Comment expliquer que des hommes et femmes incapables d’apporter de l’eau, de l’électricité, de la nourriture, de la sécurité, etc. à la population pendant plusieurs années de gouvernance, peuvent-ils se permettre de vandaliser des bien de l’Etat et de faire couler le sang des gens qu’ils ont clochardisés ?

Quelles sont les infrastructures socio-économiques mises en place par ces fameux hommes politiques dans les provinces du Kwango/Kwilu en particulier et en RDC en général ? La jeunesse de la RDC ne doit plus continuer à se faire manipuler par cette classe politique pourrie et qui ne fait que vous instrumentaliser pour leurs intérêts personnels. Ne détruisez pas le peu d’infrastructures, de biens et autres qui existent à cause de 1000 Fc que vos bourreaux vous jettent par terre.

Hier, samedi 02 juin 2018, le sang à couler à Bukanga-Lonzo, mais le chômage des jeunes (qu’ils instrumentalisent) de près de 100% n’a pas changé, la pauvreté n’a pas reculé, l’insécurité alimentaire se comporte très bien, la désarticulation des systèmes éducatifs et sanitaires se porte à merveille, etc.

Ces fameux hommes politiques trouvent de l’argent pour louer des bus chez TRANSCO mais n’ont jamais réuni de moyens pour construire les routes, les écoles, les universités, etc. Au Kwango tout comme au Kwilu, les universités et instituts supérieurs manquent tout, mais les médiocres politiciens se sentent heureux de trouver leurs circonscriptions électorales dans une pauvreté extrême.

Une jeunesse qui a un avenir sombre mais qui accepte tout de même de se faire manipuler par une classe politique corrompue et médiocre, finit par devenir plus médiocre que la classe politique elle-même.

Le comportement le plus ridicule et le plus barbare dans la vie, c’est de se faire manipuler par son propre bourreau.

La Rédaction, le 03 juin 2018

Vous pouvez télécharger le programme ici :

RDC : à cause de l’intolérance des politiciens du ventre, des bus TRANSCO vandalisés et le sang à couler hier à Bukanga-Lonzo au Kwango

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

yves NKANGU
cher analyste d'eadev , vous remarquerez avec moi que la population kinoise(jeune ou vieux) est la plus couarde et corrompue de la rdc. c'est bizzare pour ce peuple malheureux mais, se donne à des choses superfétatoires (musique). || 04/06/18 - 06:06:03
CABD