EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Cote d’Ivoire : Alassane Ouattara n'exclut pas un troisième mandat, la médiocrité se porte bien en Afrique

Article

A deux ans de la prochaine élection présidentielle, le président de la République, Alassane Ouattara, n'exclut pas l'éventualité d'un troisième mandat à la tête de la Côte d'Ivoire. Quid de «la promesse» d'alternance en 2020, faite à l'ancien président Henri Konan Bédié ? Quelles perspectives politiques pour le pays ?

Cet homme qui a pris le pouvoir par la force des armes avec l’appui militaire de la France en accusant Laurent Gbagbo de dictateur, vient de montrer clairement à l’opinion qu’il n’était même pas élu, il fut un simple Kapita au service de Nicolas Sarkozy.

Monsieur Alassane Ouattara fait la honte de l’élite intellectuelle de l’Afrique, lui qui clamait d’être démocrate, que veut-il faire de la Cote d’Ivoire ? Un royaume ou un empire où il pourra régner en maître absolu ? La jeunesse africaine de la Cote d’Ivoire ne te laissera pas le temps de détruire l’élan démocratique du pays. Tu subiras le sort de Laurent Gbagbo en cas de blocage d’alternance démocratique.

La jeunesse africaine ne doit pas se laisser faire et se battra jusqu’à la victoire finale contre ces forces du mal (Ouattara et autres) pour l’avènement d’une Afrique démocratique et prospère. On ne joue pas avec le feu, l’Afrique de 1960, n’est pas l’Afrique d’aujourd’hui.

La France qui se battait pour amener Ouattara au pouvoir, doit lui demander de mettre fin à ce rêve suicidaire.

Jules Kotshi, pour la Rédaction, le 09 juin 2018

Vous pouvez télécharger le programme ici :

Cote d’Ivoire : Alassane Ouattara n'exclut pas un troisième mandat, la médiocrité se porte bien en Afrique

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD