EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Kenya : visite de Barack Obama pour inaugurer un centre dédié aux jeunes

Article

En visite au Kenya depuis dimanche, l'ancien président américain Barack Obama a inauguré lundi un centre pour jeunes ultramoderne, dirigé par sa demi-sœur. Le dernier voyage de Barack Obama au Kenya remonte à 2015, lorsqu’il avait renoncé à visiter sa maison ancestrale – l’avion présidentiel était trop grand pour atterrir dans la ville de Kisumu.

« C’est une joie d’être de retour avec tant de gens qui sont ma famille, et tant de gens qui prétendent être de la famille, tout le monde est un cousin ! », a-t-il plaisanté.

Un long voyage

Barack Obama s’est d’abord rendu dans la maison de sa belle-grand-mère Sarah Obama dans le village de Kogelo, où son père est né et enterré, avant d’évoquer son premier voyage au Kenya à l’âge de 27 ans.

De la capitale Nairobi, il a d’abord pris un « train très lent », puis un bus avec « des poulets sur [ses] genoux et des patates douces qui se sont enfoncées dans [son] flanc », un matatu – un minibus taxi – « encore plus bondé que le bus », avant une longue marche jusqu’à la maison de « Mama » Sarah.

Et de rappeler quelques souvenirs, comme lorsqu’il a dû attraper un poulet pour le dîner – « un peu dégoûté » à l’idée de le tuer – ou encore une baignade sous un ciel étoilé. « J’ai regardé les étoiles et… cela m’a donné un sentiment de satisfaction qu’aucun hôtel cinq étoiles ne pouvait offrir », a-t-il déclaré.

« Je ne veux pas que ma communauté soit mendiante »

Obama s’exprimait lors du lancement du centre Sauti Kuu (swahili pour « Strong Voices »). Une structure ultramoderne mise en place par sa demi-sœur Auma Obama, afin d’aider les jeunes de la région à accéder aux livres, à Internet et aux activités sportives.

Ils pourront également bénéficier de cours sur l’éthique du travail, l’éducation civique, la conservation de l’environnement et la littératie financière.

Le centre comprend un terrain de football international de taille standard parrainé par le ministère allemand de la coopération au développement, un terrain de basketball financé par la Fondation Giants of Africa et d’autres installations, y compris une bibliothèque et un laboratoire informatique.

« La raison pour laquelle je mets ce centre en place est que ma communauté se rende compte à quel point ils sont riches, je ne veux pas que ma communauté soit mendiante… commençons par dépendre de nous », a déclaré Auma.

Les « progrès réels » du Kenya

Barack Obama a déclaré que le centre renforcerait et éduquerait les jeunes kényans afin qu’ils puissent demander des comptes à leurs dirigeants et qu’ils fassent des « choses remarquables, qui changent le monde ».

Saluant les « progrès réels » au Kenya ces dernières années, il a mis en évidence la corruption, le tribalisme et les élections difficiles comme des défis à relever.

À son arrivée au Kenya dimanche, Barack Obama a fait une visite de courtoisie au président Uhuru Kenyatta et au principal chef de l’opposition, Raila Odinga.

Jeune Afrique

Vous pouvez télécharger le programme ici :

Kenya : visite de Barack Obama pour inaugurer un centre dédié aux jeunes

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD