EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : Les critiques virulentes de la jeunesse africaine à la suite de son adhésion au FCC ont-elles fait réfléchir à fond l’historien Elikya Mbokolo ?

Article

L’historien E. Mbokolo quittera le FCC si Joseph Kabila dépose sa candidature, prévient le professeur

Le feuilleton Elikya Mbokolo et le FCC n’en fini toujours pas. Après de nombreuses critiques sur sa personne pour avoir adhéré au Front Commun pour le Congo, l’historien congolais de renom international prévient contre toute tentative d’un 3e mandat. Trop tard professeur Eikya !

Interviewé par Radio Okapi vendredi 20 juillet 2018, E. Mbokolo menace de claquer la porte dudit Front au cas où Kabila déposait sa candidature à la prochaine présidentielle.

« Il y a un préalable : c’est la question constitutionnelle. Est-ce que le président Kabila sera candidat ou non, la constitution le lui interdit. Est-ce qu’il y aura des manœuvres pour qu’il se présente quand même ? Vous savez que dans tous les pays, même ceux les plus démocratiques, la règle d’or des hommes politiques est qu’une bonne magouille vaut mieux que de mauvaises élections », a fait savoir E. Mbokolo.

« Donc il sera peut-être candidat. Dans ce cas, beaucoup d’entre nous qui pensons que le deuxième mandat suffit, dans ce cas on sortira de ce front. Le Front n’est pas un parti », a prévenu M. Elikya Mbokolo.

Pour lui, le FCC est une suite logique du dialogue de la Cité de l’Union Africaine organisé en 2016. Oui prof., mais quels sont aujourd’hui les acquis du dialogue de la Cité de l’Union africaine ?

« Le FCC est un Front. Dans le Front on rassemble un certain nombre d’idées qui sont parfois des idées banales. Première idée, par exemple, la base de notre consensus, ce qu’on ne se fait pas la guerre pour la politique. 2e idée, nous devons maintenir le Congo uni. 3e idée, nous devons amorcer une vraie politique », a-t-il conclu.

Rappelons tout de même qu’en signant la charte Constitutive du Front Commun pour le Congo, E. Mbokolo ainsi que les autres membres, avaient pris l’engagement de soutenir le candidat président de la République de cette coalition, sans au préalable le connaître.

Le professeur Elikya est obligé d’aller jusqu’au bout de la logique du FCC, son départ de cette plate-forme hétéroclite ne changera rien dans la marche des évènements. On ne peut pas signer un document sans en savoir le fond Monsieur le professeur !

Jephté Kitsita pour 7 sur 7, EADEV

Vous pouvez télécharger le programme ici :

RDC : Les critiques virulentes de la jeunesse africaine à la suite de son adhésion au FCC ont-elles fait réfléchir à fond l’historien Elikya Mbokolo ?

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD