EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Francophonie : Michaëlle Jean ou Louise Mushikiwabo ?

Article

Le match entre la Rwandaise Louise Mushikiwabo (Anglophone) et la Canadienne Michaëlle Jean (Francophone) aura-t-il lieu ? Tandis que plusieurs dirigeants africains espèrent un forfait du Canada, l’entourage de la secrétaire générale de l‘OIF assure qu’elle ne jettera pas l’éponge.

La situation se complique pour Michaëlle Jean, la secrétaire générale de l’OIF, qui brigue un second mandat. En marge du sommet conjoint Cedeao-CEEAC, le 30 juillet à Lomé, plusieurs chefs d’État d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale ont, lors d’une réunion informelle, redit leur intention – déjà affirmée au sommet de l’UA à Nouakchott, fin juin – de voir Louise Mushikiwabo, la ministre rwandaise des Affaires étrangères, succéder à la Canadienne d’origine haïtienne.

Il faut comprendre l’attitude des chefs d’Etat de la Cedeao-Ceeac ; ils sont tous des dictateurs et n’acceptent pas de voir les Ressortissants des pays démocratiques comme le Canada, prendre la direction des organisations internationales. Les positions de Michaëlle Jean sur les questions de démocratie en Afrique noire durant son mandat, ne devraient pas arranger les Chefs d’Etat au pouvoir depuis des décennies. Le choix de Louise Mushikiwabo est bien dicté pour des raisons de pérenniser les régimes dictatoriaux en Afrique (Rwanda, Congo-Brazzaville, RDC, Cameroun, Gabon, Tchad, etc.).

Les Chefs d’Etat de la Cedeao-Ceeac ont raison de porter leur choix sur la Rwandaise Louise Mushikiwabo car elle sera leur interlocutrice auprès des charognards qui vivent sur le dos de la misère des peuples noirs d’Afrique. Ils ont raison de sacrifier une francophone pour une anglophone, c’est le monde des dicteurs. Mais la roue de l’histoire tourne, l’Afrique finira par se démocratiser.

EADEV-Jeune Afrique

Vous pouvez télécharger le programme ici :

Francophonie : Michaëlle Jean ou Louise Mushikiwabo ?

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD