EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : réduire le train de vie des hommes politiques et réhabiliter la justice pour le décollage du pays

Article

La RDC est un pays atypique, riche en ressources naturelles mais avec une indigence sociale inquiétante. Mais à côté de cette population très pauvre, il y a une minorité richissime constituée d’hommes politiques et autres mandataires de l’Etat.

Les émoluments des députés, sénateurs, ministres et autres mandataires de l’Etat en RDC contrastent avec la misère galopante qui frappe les enseignants, les médecins, les magistrats, les fonctionnaires, etc.

Pour amorcer une transition démocratique après les élections du 23 décembre 2018, un débat sur le train de vie des hommes politiques et la réhabilitation de la justice doit être engagé.

La justice élève une nation. Ceux qui exercent le droit et la justice dans une nation sont responsables du bien de cette nation. S’ils exercent la justice d’une manière équitable, exempte d’intérêts personnels, de cupidité, ils bénissent leur nation. S’ils rendent des jugements iniques, s’ils foulent aux pieds le droit des faibles, ils font planer sur leur nation des nuages sombres.

Le malaise qui agite la RDC est généré entre autres par les injustices sociales qui s’y manifestent. Lorsqu’un homme politique gagne en une heure de réunion ce qu’un fonctionnaire gagne en cinq ou dix mois de labeur, n’y a-t-il pas là une injustice sociale qui pousse aux revendications et donc à la ruine d’une nation ?

Tout système politique reposant sur le despotisme et l’injustice entrainera à plus ou moins longue échéance une faillite nationale, c’est le cas de la RDC.

La reine de Saba déclara ceci : « C’est parce que l’Eternel aime à toujours Israël, qu’il t’a établi roi pour que tu fasses droit et justice» (1 Rois 10.9). En exerçant le droit et la justice avec sagesse, Salomon procurait la paix et la prospérité à la nation. Si l’injustice affaiblit le pouvoir de ceux qui dirigent, la justice affermit leur autorité : «Ote le méchant de devant le roi, et son trône s’affermira par la justice» (Proverbes 25.5). C’est fort de son expérience que Salomon écrivit : «Un roi affermit le pays par la justice, mais celui qui reçoit des présents le ruine» (Proverbes 29.4). Il y a donc un lien étroit entre la manière dont la justice est exercée dans une nation et sa prospérité. Les responsables politiques et les magistrats devraient s’en souvenir !

La réduction de train des hommes politiques et la réhabilitation de la justice sont des éléments à prendre en compte dans cette république contrastée pour son développement socio-économique durable.

La Rédaction

Vous pouvez télécharger le programme ici :

RDC : réduire le train de vie des hommes politiques et réhabiliter la justice pour le décollage du pays

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD