EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : le parc de la Garamba, le calvaire continue

Article

Le parc national de la Garamba inscrit sur la Liste du Patrimoine mondial en 1980, ce parc (490.000 ha) comporte d'immenses savanes herbeuses ou boisées, entrecoupées de forêts-galeries le long des rivières et de dépressions marécageuses. Il abrite quatre des plus grands mammifères : l'éléphant, la girafe, l'hippopotame et surtout le rhinocéros blanc, inoffensif et beaucoup plus gros que le rhinocéros noir. Ce site a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril en 1996, et ce, jusqu’à présent.

Actuellement, il ne reste que 47 girafes de Kordofan, espèce menacée, dans le Park National de la Garamba. Elles sont tuées pour leur chair et peau. L’Etat congolais est invité à prendre des dispositions nécessaires pour éviter l’extinction de cette espèce.

La rédaction, le 16 août 2018

Vous pouvez télécharger le programme ici :

RDC : le parc de la Garamba, le calvaire continue

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD