EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Attention à la consommation d’alcool : le moindre verre nuit gravement à votre santé

Article

Non, un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé… C’est un mythe. Une nouvelle étude scientifique vient le confirmer : la consommation régulière d’alcool, même modérée, a des conséquences néfastes sur l’organisme.

On entend souvent dire : « Un verre de vin chaque jour, ça ne va pas vous tuer… » Et parfois même : « Un verre de vin chaque jour, c’est bon pour la santé ! » Mais ce sont des idées fausses, comme le démontrent les résultats d’une vaste étude scientifique, publiée jeudi 23 août, dans la très sérieuse revue médicale The Lancet.

Des dangers très réels

Cette étude a analysé des données recueillies dans 195 pays entre 1990 et 2016 chez des personnes âgées de 15 à 95 ans. L’objectif était de mesurer sur une très vaste population l’effet de différentes consommations d’alcool sur la santé. Cette nouvelle étude est la plus importante parue à ce jour sur le sujet. Elle inclut les résultats de quelque 592 études précédentes et porte sur 28 millions de personnes.

Ses conclusions sont sans équivoque : « La meilleure consommation d’alcool à avoir pour sa santé, c’est de ne pas en avoir du tout ! » , résument les chercheurs de l’Institute of Health Metrics and Evaluation de Seattle, aux États-Unis.

2,8 millions de morts en un an

L’alcool a causé 2,8 millions de morts en 2016. Chaque, chez les personnes qui consomment de l’alcool, une sur trois meurt de problèmes de santé liés à l’alcool. C’est 2,2 % des décès chez les femmes et 6,8 % des morts chez les hommes à travers le monde.

L’alcool est aussi le premier facteur de mort prématurée et d’accidents graves pour les personnes âgées de 15 à 49 ans. Pourtant, aujourd’hui encore, bon nombre de spécialistes et d’institutions suggèrent qu’un ou deux verres d’alcool de bière ou de vin par jour seraient sans danger pour la santé. En réalité, boire un verre par jour pendant un an augmente de 0,5 % le risque de développer l’un des 23 problèmes de santé liés à l’alcool chez les personnes âgées de 15 à 95 ans, en comparaison avec les non-buveurs.

Parmi ces problèmes de santé figurent notamment cancers, maladies cardiovasculaires, AVC, cirrhose, accidents, violences…

De la pseudo-science à la base de fausses croyances

En 2016, une équipe de chercheurs canadiens s’est attelée à démanteler l’origine des mythes sur l’alcool. À la base de ces fausses croyances si souvent relayées sur internet, des études pas si « scientifiques » que ça… Les conclusions et la méthodologie de quelque 87 études, démontrant les prétendues vertus du verre de vin quotidien, ont été examinées dans une méta-analyse. Résultat : presque toutes ces pseudo-études utilisaient des variables ou des données biaisées (pour six sur sept d’entre elles). Certaines comparaient par exemple des groupes de personnes ne pouvant être comparées, ou oubliaient de prendre en compte d’autres facteurs pouvant expliquer leurs résultats.

« Ces études sont très souvent orchestrées par l’industrie de l’alcool, déplore le Dr Bernard Basset, vice-président de l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA). Elles ont une apparence scientifique, mais un message de promotion des produits derrière… On en trouve beaucoup sur le vin, en particulier en France, mais aussi sur la bière au Danemark, sur le whisky en Écosse, etc. »

« Ainsi, on a souvent entendu dire qu’à faible dose, le vin protégeait des maladies cardiovasculaires, illustre le Dr Basset. Mais s’il apparaît effectivement que cela peut protéger, c’est uniquement pour un verre de temps en temps. » Bref, la meilleure option pour préserver sa santé reste encore l’abstinence. En France, 49 000 personnes meurent chaque année à cause de l’alcool, dont 15 000 par cancer.

Oust-France

Vous pouvez télécharger le programme ici :

Attention à la consommation d’alcool : le moindre verre nuit gravement à votre santé

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD