EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Des villages verts : une initiative pauvreté-environnement offre aux plus pauvres un foyer durable

Article

Réalité climatique

Le premier village vert, lancé en 2011 au Rwanda, a immédiatement rencontré un franc succès : « Le village vert a été conçu pour démontrer que résoudre les problèmes environnementaux liés à la pauvreté tels que l’érosion des sols, l’accès insuffisant à l’eau, la déforestation et l'utilisation non durable des terres et de l'énergie , entre autres, peut aider à atteindre les objectifs et les priorités de développement nationaux », explique Jan Rijpma, spécialiste technique du projet.

Pour faire un Village ...

-Des réservoirs garantissent la disponibilité de l'eau tout au long de l'année, avec des bénéfices sanitaires et économiques pour les ménages du village.

-Un meilleur assainissement diminue le risque de maladie d'origine hydrique.

-De nouvelles pratiques agricoles telles que le terrassement et les techniques de lutte contre l'érosion des sols, dont l'agroforesterie, sont introduites pour améliorer la productivité agricole.

-Une vache par famille assure la sécurité alimentaire, génère des revenus par la vente de lait excédentaire et contribue à accroître la fertilité du sol grâce au compostage.

-Le biogaz fournit un combustible de cuisson propre, diminuant l'utilisation du bois de chauffe et la déforestation, améliorant la qualité de l'air dans les habitations, et évitant la pollution de l'eau.

-Des maisons solides d'une surface utile de 100 m2 améliorent la qualité de vie et le sentiment de sécurité.

-La récupération de l'eau de pluie est rendue possible grâce aux toits en tôle.

-Des écoles à proximité des villages augmentent la fréquentation scolaire et améliorent les possibilités d’éducation, essentielles pour ouvrir de nouvelles opportunités aux générations à venir.

Solange, une jeune femme dynamique à la tête d'une coopérative, se souvient : « Je me rappelle que nous étions les pauvres parmi les pauvres... Nous avions peu accès à l'eau, des problèmes de santé, les enfants n’allaient plus à l’école parce qu’ils marchaient loin pour trouver du bois de chauffe. »

« Maintenant, nos rendements sont plus importants et nous vivons dans de bonnes maisons. Et grâce aux systèmes de récupération de l'eau, les gens peuvent venir chercher de l'eau dans le village, et nous approvisionnons même d'autres communautés », explique Solange.

PNUD

Vous pouvez télécharger le programme ici :

Des villages verts : une initiative pauvreté-environnement offre aux plus pauvres un foyer durable

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD