EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : Que devient exactement la Foire Agricole Internationale de Kinshasa ?

Article

La plupart d’exposants à la troisième édition de la Foire Agricole Internationale de Kinshasa (FAIKI) affirment que cette rencontre annuelle d’exposition des produits agricoles est avalé par les activités connexes comme terrasses, musiques ou encore promotion des produits manufacturés. Se confiant à DESKECO.COM, ils demandent à l’autorité de revoir à la baisse le prix d’entrée fixé entre 3000 et 5000 Francs Congolais, pour permettre à une grande partie de la population de découvrir des innovations du secteur agricole.

L’ingénieur et naturapeute, Bidimu Kabuya du centre de recherche en médecine traditionnelle Nsanga Lubangu, affirme que cette foire agricole est en train de perdre sa vision de départ. Pour lui, les premiers exposants concernés par cette manifestation ont été installés à un mauvais endroit qui ne permet pas aux visiteurs de découvrir différents produits agricoles et leur chaîne de valeur.

“ C’est une inquiétude parce que ces genres d’activités doivent être plus scientifiques que récréatives. Et nous avons trouvé que cela a pris la dimension d’une Kermesse. Si vous regardez l’espace qu’occupent les exposants agricoles et l’espace occupé par les bars, les terrasses et autres, vous allez vous rendre compte que les activités connexes avalent ce que nous sommes en train de faire. Il y a des gens qui viennent et passent leur temps à prendre de la bière au lieu de venir découvrir des innovations qui sont à la base de l’organisation de cette grande manifestation. Et depuis quatre jours que nous sommes là aucune autorité n’est encore passée pour visiter nos stands. C’est vraiment étonnant”, s’est indigné l’ingénieur Bidimbu.

L’une des exposantes qui a requis l’anonymat estime que le prix d’entrée de la foire agricole est exhorbitant.

“On attendait avoir un grand nombre des visiteurs mais pas aussi timides comme nous l’avons constaté depuis le début de la foire. Le prix permet de faire une sélection de personne qui entrent ici. Nous avons aussi des personnes qui veulent nous visiter mais qui sont découragées par le prix d’entrée fixé par l’autorité. Personnellement, je plaide pour la gratuité des visites parce que c’est quand même une foire agricole. Avec ce que nous voyons on pourrait croire que c’est une Kermesse et non une foire agricole ”.

Un des membres du comité d’organisation de FAIKI a affirmé que la location de l’espace de l’Académie de beaux-arts a coûté 34 000 USD. Selon lui, le prix de 5 000 FC à l’entrée permet l’autofinancement de la foire qui n’a reçu aucun financement du gouvernement provincial.

Le prix d’entrée est fixé à 3000 FC de 8 à 17 heures et à 5000 FC dans la soirée. Les exposants affirment avoir déboursé entre 250 et 300 USD pour un stand de 4 mètres carrés.

Willy Akonda Lomanga/ Desk Ec

Vous pouvez télécharger le programme ici :

RDC : Que devient exactement la Foire Agricole Internationale de Kinshasa ?

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD