EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC-Nord Kivu : Dans la ville de Oicha, les combattants ADF ont enlevés une dizaine de civils, il ne s’agit pas de scènes de théâtre mais des faits réels

Article

Pour ceux qui suivent de loin la situation qui se passe au Nord-Kivu, vous risquez d’être tenté de croire qu’il s’agit d’une pièce de théâtre, mais retenez que chaque jour, des paisibles citoyens sont massacrés, des femmes violées, des exploitations agricoles abandonnées ou vandalisées, un calvaire pour ces populations qui ne dit pas son nom.

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku a annoncé l’enlèvement de près de 16 civils parmi lesquels un nourrisson par les présumés combattants ADF au cours d’une attaque dans la cité d’Oicha, à une trentaine de kilomètres au nord de la ville de Beni (Nord-Kivu), ce lundi.

Lors de cette attaque, une position de FARDC était également incendiée par les combattants. Question : où était l’armée lorsque les combattants venaient incendiés leur position dans une région à haut risque ? Quelles sont les contraintes qui empêchent l’armée nationale et les forces de la Monusco à sécuriser un espace comme celui-là ?

Le silence des institutions de la République démocratique du Congo face aux massacres répétés des populations civiles n’est pas acceptable. Depuis 2014, des civils sont tués comme des mouches dans la région du Nord-Kivu pour des intérêts de quelques individus. Trop c’est vraiment trop.

La Rédaction, le 27 septembre 2018

Vous pouvez télécharger le programme ici :

RDC-Nord Kivu : Dans la ville de Oicha, les combattants ADF ont enlevés une dizaine de civils, il ne s’agit pas de scènes de théâtre mais des faits réels

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD