EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

La RDC est-elle devenue un pays de tragédies quotidiennes ?

Article

La faillite d’un Etat se manifeste dans la vie quotidienne de la population. Il ne se passe pas un seul jour sans que les organes de presse annoncent les massacres, les guerres, les accidents de circulation, UJana, les détournements des biens publics etc. ; des faits qui pouvaient être bien évités si la gouvernance était à la hauteur des enjeux.

Les massacres de Beni peuvent être évités si les forces de sécurité prennent réellement les choses en mains avec une volonté politique effective. Comment des groupes armés peuvent-ils pendant plus de 4 ans défier un gouvernement en massacrant à la machette des pauvres citoyens dans un petit territoire comme Beni ? Lors de la traque des jeunes filles surnommées UJANA, on a constaté un déploiement impressionnant de la police, des forces qui pouvaient être utilisées à Beni, mais orientées vers une action inutile : la preuve, toutes filles interpellées ont été relâchées. On ne traque pas les victimes de la mauvaise gouvernance.

Le drame de Mbuba à Madimaba au Kongo central qui vient d’endeuiller la nation pouvait aussi être évité si les dirigeants congolais investissaient dans les infrastructures de transport et de sécurité routière. Où va l’argent du péage ? Une route nationale qui permet à la RDC de se communiquer avec le monde peut-elle être dans cet état de délabrement ?

La RDC est devenue une république des massacres, des deuils quotidiens, etc. Le pays souffre d’absence d’une élite digne de son nom. Les lettrés congolais sont connus pour leur médiocrité, cupidité, mendicité, inconscience, etc. La notion du bien commun n’a jamais été enseignée à ceux qui embrassent des études dans ce pays qui ressemble à une poubelle.

La justice constitue partout à travers le monde une valeur humaine fondamentale qui règlemente tout. Il s’avère qu’en RDC, l’univers de la justice connaît une situation de crise généralisée. Celle-ci explique les raisons de la faillite de tout, avec comme conséquences : massacres, détournements, accaparements des biens publics, accidents de circulation, etc.

Malgré un arsenal important de lois mis en place, il est connu qu’en RDC, entre les lois et leur application, s’interposent de nombreux magistrats corrompus, des avocats véreux et des politiciens inconscients et malhonnêtes.

La Rédaction, le 07 octobre 2018

Vous pouvez télécharger le programme ici :

La RDC est-elle devenue un pays de tragédies quotidiennes ?

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD