EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Angola : des Congolais refoulés et forcés de renter en RDC dans les conditions inhumaines

Article

La RDC est devenue la rusée de toute l’Afrique et peut être du monde. Aux yeux des autres, un Congolais est considéré comme un mendiant, un paresseux, un distrait, un inconscient, etc. De tous les pays limitrophes de la RDC, aucun n’a de respect pour le Congo, les preuves sont là : les rebellions ougandaises (ADF et autres) viennent tuer les Congolais comme si la gouvernance en Ouganda était entre les mains des Congolais ; les armées burundaise, rwandaise, ougandaise, angolaise, etc. font des incursions sur le sol congolais sans aucune explication ; des propos méprisant vis-à-vis des Congolais sont tenus de partout ; …

Il est malheureux de constater que malgré tout ce qui se passe, aucune prise de conscience collective n’est observée chez les Congolais. Les Congolais sont complices du mal-développement de leur pays, ils organisent la corruption qui fragilise les actions du développement. C’est qui se passe en Angola, doit nous interpeller. Faut-il condamner avec force le gouvernement angolais ? Dans un sens oui, parce que les droits et les libertés des personnes angolaises ou non angolaises doivent être respectés, et l’histoire nous apprend que pendant les périodes des guerres civiles qui sévissaient en Angola, la RDC était la terre d’asile de beaucoup d’Angolais. Que diraient l’Afrique et le monde si au moment de la guerre civile en Angola, les autorités congolaises de l’époque avaient pris l’initiative de chasser dans la brutalité les réfugiés angolais ?

En plus de la condamnation des autorités angolaises sur ces actes de violences contre les réfugiés congolais, il y a l’irresponsabilité de l’élite congolaise qui ne se préoccupe pas du bien commun. La pauvreté, l’insécurité, etc. sont des causes qui sont à la base des déplacements des populations congolaises vers les pays voisins comme l’Angola. Sur le plan de potentialité des ressources, l’Angola est un pays pauvre dont l’économie est centrée sur le pétrole, une ressource très fragile. Mais, la RDC qui est dotée de nombreuses ressources naturelles, affiche paradoxalement une pauvreté inexplicable.

Une population assise sur les gisements de diamant, de cuivre, de cobalt, de coltan, d’or et bien d’autres ressources naturelles renouvelables est devenue l’objet de moqueries, d’insultes, d’humiliations et de dénigrement de toutes sortes.

L’avènement d’un nouveau leadership pour le développement du pays s’avère indispensable.

La Rédaction, le 18 octobre 2018

Vous pouvez télécharger le programme ici :

Angola : des Congolais refoulés et forcés de renter en RDC dans les conditions inhumaines

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD