EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Au-delà du revenu : 1,3 milliard de pauvres à travers le monde, l’Afrique en tête

Article

Vivre dans la pauvreté ne se résume pas à avoir moins d’1,90 dollar par jour, ou à ne pas pouvoir payer les factures à temps. La pauvreté est multidimensionnelle et englobe bien plus que le revenu.

Les enfants vont-ils à l'école ? Les familles ont-elles accès aux établissements de santé ? À l'eau potable, aux installations sanitaires et à l'électricité ? Ce sont quelques-uns des indicateurs qui illustrent les différentes privations auxquelles certaines personnes sont confrontées simultanément dans différents aspects de leur vie.

Environ 1,3 milliard de personnes vivent en situation de pauvreté multidimensionnelle, et la moitié d'entre elles ont moins de 18 ans, selon l'indice 2018 de pauvreté multidimensionnelle publié par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et l'Initiative Oxford pour la pauvreté et le développement humain (OPHI).

Dimensions de la pauvreté

L’indice, qui porte sur 105 pays et couvre près des trois quarts de la population mondiale, va au-delà du revenu pour comprendre comment la population subit la pauvreté de manière multiple et simultanée. Il identifie la manière dont les gens sont laissés pour compte à travers trois dimensions principales : la santé, l'éducation et le niveau de vie. Ces dimensions comprennent 10 indicateurs tels que le manque d'accès à une eau salubre, une nutrition suffisante ou une éducation primaire. Les personnes qui souffrent de privations dans au moins un tiers de ces indicateurs pondérés entrent dans la catégorie des pauvres multidimensionnels.

Indicateurs

Nutrition

Aujourd’hui, 1 personne sur 9 dans le monde – soit 815 millions – est sous-alimentée. De nos jours, il y a de moins en moins de terres disponibles. Cela signifie qu’il y a aussi moins de nourriture. Je ne sais jamais si mes enfants vont manger à leur faim ou pas.

La pauvreté multidimensionnelle existe dans toutes les régions en développement du monde, mais est particulièrement prononcée en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud, où vivent 83% des pauvres multidimensionnels. Dans l’ensemble, les pays comptant le plus de personnes vivant dans une pauvreté multidimensionnelle sont l’Inde, le Nigéria, l’Éthiopie, le Pakistan et le Bangladesh.

En Afrique subsaharienne, quelque 560 millions de personnes (58% de la population) vivent dans une pauvreté multidimensionnelle, dont 342 millions dans une pauvreté extrême, soit 61% des pauvres multidimensionnels. Dans le même temps, en Asie du Sud, 546 millions de personnes (31% de la population totale) sont multi dimensionnellement pauvres, dont 200 millions (37%) de manière extrême.

Le rapport met également en lumière une différence significative entre les zones urbaines et rurales. À l'échelle mondiale, 1,1 milliard de personnes vivent dans une pauvreté multidimensionnelle en milieu rural et 200 millions en milieu urbain.

Par ailleurs, quelque 892 millions de personnes marginalisées et démunies risquent de sombrer dans la pauvreté multidimensionnelle si elles sont touchées par une crise, des catastrophes naturelles ou les effets du changement climatique.

Bien que ces chiffres dressent un tableau sombre, il y a toujours matière à optimisme. Des progrès importants ont été accomplis, notamment en Inde, où le taux de pauvreté a presque diminué de moitié, passant de 55% à 28% en 10 ans.

Entre 2006 et 2017, l'espérance de vie a augmenté de plus de sept ans en Afrique subsaharienne et de près de quatre ans en Asie du Sud. En outre, le taux de scolarisation dans l'enseignement primaire atteint maintenant 100% dans la région africaine.

1,3 milliard de pauvres

Cette année marque le 70è anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme. Selon les termes de l'article 25 de la Convention : « Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, le vêtement, le logement, les soins médicaux et les services sociaux nécessaires ». Les conclusions de l’indice 2018 révèlent à quel point les droits humains des populations pauvres du monde entier sont souvent maltraités ou négligés.

Afin de préserver les acquis du développement et accélérer les progrès, les Objectifs de développement durable présentent une feuille de route pour éliminer la pauvreté dans toutes ses dimensions, protéger la planète et garantir à tous les peuples la paix et la prospérité.

Ne laisser personne de côté signifie garantir l'égalité des chances, la dignité et le bien-être de tous. Cela signifie investir dans les femmes et les filles, les jeunes et les plus vulnérables ; et une mobilisation à tous les niveaux vers un objectif commun : un avenir meilleur pour tous.

PNUD

Vous pouvez télécharger le programme ici :

Au-delà du revenu : 1,3 milliard de pauvres à travers le monde, l’Afrique en tête

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD