EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : Le projet de budget 2019 déclaré recevable à l’Assemblée nationale

Article

Un budget d’environ 6 milliards de dollars pour plus de 80 millions d’habitants, et pour un pays scandaleusement riche, est un acte de paupérisation accentuée de la population

Le projet de loi budgétaire 2019 a été déclaré recevable à l’Assemblée nationale, lors de la plénière du 25 octobre 2018, et a été envoyé à la Commission économique et financière de la chambre basse du parlement pour examen approfondi. Avant que les députés nationaux ne procèdent au vote à main levée, le Premier ministre, Bruno Tshibala, a répondu aux préoccupations qu’ils avaient soulevées lors du débat général. Le chef du gouvernement l’a fait conformément au délai de 48 heures qu’il avait sollicité et obtenu des élus du peuple, le 23 octobre, par le biais du président du bureau de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku. Concernant l’organisation des élections, par exemple, le Premier ministre a affirmé que le gouvernement a déjà décaissé 75 % (525 milliards de FC) des fonds et il ne reste que 25 % à décaisser pour atteindre l’enveloppe globale. Pour les élections sénatoriales et à la base, a-t-il précisé, l’exécutif central entend décaisser 315 milliards de francs.

Un budget d’environ 6 milliards de dollars

Le projet du budget de l’Etat 2019 se chiffre à 10 352,3 milliards de francs congolais (CDF), soit l’équivalent de 5,923 milliards dollars au taux de change moyen de 1 747,8 CDF le dollar. En équilibre, il et présenté en dépenses et en recettes et affiche une régression de 0,01 % par rapport au budget 2018 et connait une inflation moyenne de 12,4 %. Deux jours plus tôt, Bruno Tshibala avait en détails expliqué à la représentation nationale que les recettes du budget général de l’exercice 2019 s’élèvent à 9 604.9 milliards de francs, celles des budgets annexes à 169,7 milliards de francs et celles des comptes spéciaux à 577,8 milliards de francs. Aussi, leur avait-t-il indiqué que les dépenses de l’exercice 2019 sont arrêtées à 9 604, 9 milliards de francs, composées des dépenses courantes et des dépenses en capital. Celles-ci sont reparties en budget général, budgets annexes et comptes spéciaux, en équilibre avec les recettes qui s’y rapportent. Nombreux sont les députés nationaux qui ont estimé que c’est un budget qui est proportionnel au contexte socioéconomique et sécuritaire du pays.

Pas en retard

Le projet du budget de l’Etat 2019 avait été déposé à temps à la chambre basse du parlement par le Premier ministre le 03 octobre, après son approbation le 02 octobre, lors du Conseil des ministres.

Primature

Vous pouvez télécharger le programme ici :

RDC : Le projet de budget 2019 déclaré recevable à l’Assemblée nationale

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD