EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : l’élite politique ne cesse d’étaler la médiocrité et l’inconscience, l’absence du leadership complique l’avenir du pays

Article



Doit-on créer un centre de formation pour les hommes et femmes politiques inconscients de la RDC ?



La politique du ventre, la théâtralisation de vie nationale, le manque de maturité politique, l’égoïsme, la corruption, la traitrise, etc., voilà, les tares qui caractérisent la soi-disante classe politique de la RDC.



La RDC est un pauvre très pauvre, un trou noir dans la gouvernance africaine, un Etat squelette. Le peuple congolais et sa jeunesse doivent comprendre qu’aucun Etat ne peut se développer sans une élite politique responsable. Le leadership politique y est très médiocre dans le pays d’Emery Patrice Lumumba.



Après la création du regroupement LAMUKA à Genève en Suisse, la désignation de Martin Fayulu comme candidat de l’opposition, le retrait des signatures de Félix Tshisekedi et Vital Kamerrhe, les réactions sont nombreuses :



Sindika Dokolo : Retirer sa signature c'est la "renier". Cela constitue un parjure. Au-delà des considérations tactiques, c'est un acte incompatible avec la morale qu'exige la pratique politique en démocratie. Pour Les Congolais Debout, ce n’est pas ainsi que nous construirons la RDC de demain. En politique, lorsqu'on se rend compte qu'on a perdu le soutien de sa base et que l'on n'est plus en mesure de tenir ses engagements, on présente sa démission (qui peut être rejetée). C'est ça "assumer". C'est pour ça que dans "responsable politique", il y a le mot "responsable".



Christian Mwando Nsimba : Renier sa SIGNATURE et ses PROPOS en moins de 24 heures CONFIRMENT la MÉDIOCRITÉ de notre classe politique! Pour MOI. Le choix Démocratique de Martin FAYULU demeurera jusqu'au bout!



Paulette Kimuntu : Nelson MANDELA, lui avait réussi à convaincre sa grande base constituée d'un peuple qui voulait se venger. Être leader, c'est savoir conduire sa base.



Jean Claude Muyambo : je me demande ou me pose la question avec le comportement de Félix ou de Vital, pourquoi je fais la Prison ? Je pouvais aussi rouler pour le mal.



Constant N’Dom : La foule n'a pas de personnalité. La foule ne raisonne pas. C'est pourquoi la foule a besoin d'un leader. C'est pourquoi un leader qui charge la foule cesse de l'être.



Martin Fayulu : J’invite mes frères Félix Tshisekedi et Vital Kamerrhe à dépasser les considérations partisanes et à privilégier l’intérêt supérieur de la Nation. Gardons à l’esprit nos objectifs communs consignés dans notre accord pour remettre la RDC en marche. Il n'est jamais trop tard pour bien faire.



Firmin Yangambi : Vos épouses et vos enfants vous regardent-ils de la même manière ce soir? Ba papa nini ya soni boye? Un homme c'est du caractère et de la responsabilité. Vous devez être carrément comptés dans la rubrique des chiens écrasés. Fossoyeurs de l'opposition au service de Kabila.
Paulette Kimpiob : Une façon polie de dire que Félix Tshisekedi ne dirige rien et qu'il n'est qu'une étiquette, il ne peut donc pas engager l'UDPS ! Qu'en sera-t-il alors s'il venait à diriger le pays ?! Ce sera tjrs cette masse qui prendra des décisions à la place du président de la République?



Jean Claude Maswana : Un homme posé et responsable ne s’engage pas à un mariage pour divorcer après la cérémonie en prétextant n’avoir pas été conscient de la position de sa famille! Faisons tous un effort pour ne pas justifier les comportements d’un tel marié; la famille RDC décline à cause de ça.



Pendant la guerre, c’est le Général (Commandant) qui conduit les troupes et non le contraire. Dans la république des inconscients, c’est la base qui décide et va aller négocier les accords internationaux avec les partenaires ! Les vrais hommes réfléchissent avant d'agir et non agissent avant de réfléchir. C'est ça un leader.



Si Moïse avait cédé à la base, Israël n’aurait jamais connu Canaan.



La Rédaction, le 13 novembre 2018



Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : l’élite politique ne cesse d’étaler la médiocrité et l’inconscience, l’absence du leadership complique l’avenir du pays

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

oui c'est vrai. || 14/11/18 - 09:11:31
CABD