EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Elections en RDC : l’alliance LAMUKA avec le Camp Tshisekedi+Kamerhe est-elle possible ?

Article




Dans une république avec des hommes et femmes d’Etat, cela peut être possible compte tenu de la situation catastrophique que traverse le pays. Mais dans une république des inconscients, rien n’est certain, chacun tire la couverture de son côté surtout que l’argent constitue la base de la réflexion de nombreux acteurs politiques congolais.



Le Camp Tshisekedi+Kamerhe estime avoir la Base et LAMAKA, avec ses démonstrations de force dans l’Est du pays où le candidat Martin FAYULU draine des millions de Congolais, il est peu probable que les uns et les autres mettent de l’eau dans le vin.



Une simple analyse montre qu’à l’Est, Martin FAYULU part favori avec l’appui que les leaders de ces régions lui ont apporté et surtout l’agacement de la population suite aux massacres infinis des populations civiles par les groupes armés dans l’impuissance totale des dirigeants actuels. C’est qui fait la force de FAYULU, c’est le dynamisme de son discours en fonction des problèmes particuliers de chaque région. L’Est de la RDC comprend un nombre important d’électeurs, si les élections sont transparentes, il faut avouer que MAFA sera le vainqueur.



Dans l’ancienne province de l’Equateur où JP Mbemba est natif, il est fort probable que le candidat LAMUKA soit en tête sans oublier le grand Bandundu dont FAYULU est originaire et surtout avec l’appui d’Adolphe MUZITO et de Freddy MATUGULU.



Dans le Katanga, l’appui de Moïse Katumbi, de Kiungu wa Kumuanza et des autres leaders de cette province est un atout important pour FAYULU. Au Kongo central et à Kinshasa, les voix seront partagées entre LAMUKA et le CAMP Tshisekedi+Kamerhe, avec bien sûr LAMUKA en tête.



Aux Kasaï, bastion de l’UDPS, LAMUKA a peu de chance de rafler des voix dans ces régions.



Si les opposants avaient réellement besoin d’un changement de gouvernance pour mettre fin à la souffrance de la population, l’alliance entre ces deux groupes de l’opposition serait une stratégie de victoire.



Mais comme tous les Congolais le savent, beaucoup d’homme politiques congolais de l’opposition sont au service du pouvoir avec comme objectif, de réduire la chance à l’opposition de gagner les élections. C’est qui est sûr, même en ordre dispersé, l’opposition a plus de chance de gagner la présidentielle.



Fait Kisangani, Laurent Metela, pour la Rédaction d’EADEV, le 09 décembre 2018


Vous pouvez télécharger ce document ici :

Elections en RDC : l’alliance LAMUKA avec le Camp Tshisekedi+Kamerhe est-elle possible ?

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD