EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : incendie de l’un des entrepôts de la CENI à Kinshasa, des acquisitions gratuites du pourvoir en l’endroit de FAYULU

Article



Sans une enquête ni aucune investigation, les acteurs politiques s'accusent mutuellement en ce qui concerne l'incendie de l’un des entrepôts de la CENI. Nous avons une classe politique la plus idiote et la plus médiocre de l'humanité. Ce pays n'a pas de chance avec des inconscients.



« Le FCC rappelle qu’en date du 03 décembre 2018, au cours de sa dernière conférence de presse, il avait dénoncé l’apologie de la violence et les attaques systématiques du candidat Président de l’Opposition Martin Fayulu qui, au grand étonnement du monde entier, a pour programme politique, au cours de cette campagne électorale : l’invitation de ses militants et sympathisants à détruire le matériel électoral de manière à empêcher la CENI d’organiser les scrutins prévus le 23 décembre prochain.



Chers hommes politiques, l’amour du pouvoir ne doit pas vous amener trop lion de vos déclarations. Dans quelle circonstance Martin FAYULU a-t-l appelé la population à la violence ? Le rejet de la machine à voter, un droit constitutionnel, signifie bruler les machines ?



Depuis que Martin FAULU draine des millions des Congolais lors de sa campagne électorale dans la partie Est du pays, le régime est aux abois : interdiction de faire la campagne à Kindu et à Lubumbashi avec mort d’hommes, à Kolwezi où des millions des sympathisants l’attendaient, etc.



Le responsable numéro 1 de cet incendie, c’est le pouvoir public. Il est connu de tous que cet entrepôt est gardé par les forces de sécurité. Quels sont les éléments matériels issus de l’enquête qui vous permettent d’accuser FAYULU ? Les succès de sa campagne à l’Est du pays où à Kalemie les femmes ont chanté ceci : Kabila ayebi yango, Félix Tshisekedi ayebi yango, Nangaa ayebi ya ngo, Martin Fayulu aza président.



LAMUKA subit des attaques de tous, Vital Kamerhe a accusé cette coalition d’avoir saboté leur meeting à Beni. Les jeunes gens qui chantaient lors de l’allocution de Felix Tshisekedi et Kamerhe, peut-on dire qu’ils étaient instrumentalisés par Martin FAYULU ? Le ridicule ne tue pas. Le peuple Nandé est victime des tueries de vos alliés au pouvoir et ne peut pas accepter des traitres qui roulent pour le poste du Premier Ministre et perdurer leur souffrance.



Les stratégies de fissurer le Congo sont en pleine exécution, les velléités tribales d'antan ne sont plus en mesure d'être réparées. Vous avez chers politiciens, dépassés les bornes de la modération et de la tolérance avec cette parodie d'élections.



Tsiani Kasereka, Butembo, le 13 décembre 2018

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : incendie de l’un des entrepôts de la CENI à Kinshasa, des acquisitions gratuites du pourvoir en l’endroit de FAYULU

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD