EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Etude comparative des trois légumineuses cultivées (Glycine max L. (merril) (soja), Arachis hypogaea L. (arachide), Vigna unguiculata (L.) Walpers.(niébé) sur la nodulation et leur impact sur la variation de la teneur en azote du sol en conditions édapho-climatiques de Mbanza-Ngungu (Mémoire)

RESUME

En vue de contribuer à la restauration de la fertilité du sol en azote pour l’augmentation de rendement des cultures dans les conditions écologiques de Mbanza- Ngungu, une expérience a été conduite du 24 novembre 2015 au 15 mars 2016 dans un dispositif en blocs complets randomisés avec trois répétitions. Ce travail a permis de comparer trois espèces de légumineuses cultivées (Glycine max L. (Merril) (Soja), Arachis hypogaea L. (Arachide) et Vigna unguiculata (l.) Walpers. (Niébé) sur la nodulation et leur impact sur la variation de la teneur en azote du sol. Les résultats sur la nodulation montrent des différences significatives entre les espèces cultivées au seuil de probabilité de 5%. Le niébé et le soja ont tous deux donné un poids de nodules actifs similaire, respectivement 3,23 g et 2,50 g, se relevant supérieur à celui de nodules de l’arachide (0,34 g). En ce qui concerne la variation de la teneur en Azote du sol, au 45ème jour de la culture, aucun apport d’Azote au sol n’a été constaté pour les trois espèces expérimentées. Une perte de 30,11 kg de l’azote total minéral a été observée chez le témoin, ce dernier étant similaire aux trois cultures. Par contre à la récolte, des apports d’Azote allant de 90,73 kg à 110,17 kg de NH3 et de 78kg à 114,4 kg de NO3- ont été constatés identiquement pour chacune des cultures, ce qui a conduit à l’enrichissement du sol avec une moyenne de 104,44 kg de d’Azote total minéral.

Mots clés : Légumineuses cultivées, nodulation, apport d’azote, Mbanza-Ngungu.

Yves NKANGU KIFUKIDI

Vous devez vous connecter pour lire ce document en entier. Si vous n'avez pas encore de compte membre, inscrivez vous. C'est gratuit.

CABD