EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

TRIBUNE SUR LE SOMMET DE PARIS : LE MAÎTRE DE L'UA CONVOQUE.* Et, donc, l'Afrique ne s'est pas encore fait intelligente !

Article

C'est quoi encore cette histoire de sommet sur le financement des économies africaines ! Un paternalisme de plus, un obscurantisme historique de trop, après la farce incongrue de France-Afrique !

Mais quand est-ce que l'Afrique prendra conscience que son développement ne sera jamais pensée et voulu en France, ou par n'importe quel pays du bloc occidental ou, encore, par n'importe quel autre région du monde ? Ils étaient à Berlin, en 1885, et ils ne l'ont jamais ni pensée ni voulu. Pourquoi être si dupe, pour croire qu'ils le feront, aujourd'hui ?

Eux qui, déjà, stratégiquement, ont mise en place des mécanismes de contrôle systémique non seulement pour nous contenir ; mais, aussi et surtout, pour empêcher, en nous, toute possibilité d'entrevoir le autrement des conceptions économiques, pour le développement de l'Afrique, notre continent. Serions-nous, vraiment, aussi naïf, pour croire que le sommet de Paris, de ce jour, est pour le développement de l'Afrique, au travers du financement de nos économies ! Non. Il ne faut pas se faire, à nouveau, des illusions, comme le font les imberbes, sur ce sommet. C'est un véritable leurre. Ils nous vendent du vent.

Nous devrions comprendre, nous africains, que le premier partenaire stratégique de l'Afrique, pour le développement de l'Afrique, c'est l'Afrique, elle-même ; et son propre intelligence qu'il faut, alors, développer. Avant d'envisager le partenariat stratégique avec le bloc occidental, il y a, encore, des précédents de l'histoire, entre l'Afrique et l'occident, qu'il faut réparer. Il ne peut y avoir de prétention de volonté d'aider l'Afrique à se développer, si l'Afrique ne soumet pas cette volonté à l'épreuve de la vérité ; en imposant, au préalable, cette réparation. Sinon, il ne jamais croire à cette prétention. Parce que, en réalité, c'est de la fourberie.

Il faut remonter, sur la surface, les faits choquants de l'histoire. Il faut charger la conscience occidentale. L'occupation occidentale des terres africaines n'a jamais été sans conséquence. Elle a laissée des traces indélébiles, qu'il ne faut jamais effacer sur la conscience de l'humanité. l'Afrique a connue des atrocités lugubres, sur son propre sol. Les africains se sont vue être couper des mains et des sexes ; être déporter pour l'Amérique ; être deposseder de ces que dispose son sol et sous-sol. Tout ceci pour la révolution des économies des prédateurs occidentals. Changeons notre vision des relations et notre stratégie de négociation avec le monde, particulièrement l'occident.

Et ne continuons pas à être un peuple à jamais disposé pour être le dindon de la farce !

Mulumba Kanyinda Patrick, philosophe et homme politique congo

Vous pouvez télécharger ce document ici :

TRIBUNE SUR LE SOMMET DE PARIS : LE MAÎTRE DE L'UA CONVOQUE.* Et, donc, l'Afrique ne s'est pas encore fait intelligente !

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

Oscar Mangunda Yama
Car c qui nous unis est plus fort que ce qui nous divise. Nous avons tous un dénominateur commun qui est Jésus-Christ || 18/05/21 - 10:05:45
Oscar Mangunda Yama
Je tiens à remercier les organisateurs de cette initiative qui a pour but de ramener la paix la paix au sein de l'ECC. || 18/05/21 - 10:05:08
CABD