EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Éditorial : Etat de droit, passage obligé pour le développement socioéconomique durable de la RDC selon le Professeur Jean de Dieu MINENGU

Article

Intervenant dans une conférence organisée par la Nouvelle Vision de l’Elite Congolaise (NOVECO en sigle), à l’Immeuble Paul Panda, ce jeudi 24 juin 2021, le Professeur Jean de Dieu MINENGU, Secrétaire National de l’UDPS et Coordonnateur Adjoint de l’Agence Congolaise de la Transition Ecologique et du développement Durable, a expliqué le rôle que joue l’Etat de droit dans le développement des nations à travers le monde.

Depuis l’accession de Son Excellence Monsieur Félix TSHISEKEDI à la magistrature suprême, les libertés individuelles et collectives sont garanties, les droits humains respectés, la sécurité des personnes restaurée, la diplomatie réhabilité en République Démocratique du Congo. Aucun peuple à travers le monde ne peut se développer lorsqu’il est privé de la liberté. L’Etat de droit est la condition essentielle pour la réalisation du bonheur collectif. Le changement observé dans la mobilisation des ressources financières de l’Etat est la résultante des efforts fournis en matière judiciaire.

Les entreprises et établissements publics considérés hier comme des canards boiteux, commencent à se relever et à participer à la construction économique du pays. Les mines, les forêts et tant d’autres ressources qui étaient jadis l’objet d’un pillage systématique et organisé par les charognards et opportunistes de tout bord, sont gérées aujourd’hui avec responsabilité. Aucune personne ne peut s’hasarder aujourd’hui pour organiser le pillage des ressources de la RDC, l’Etat de droit est là.

En effet, les efforts pour la construction d’un Etat de droit ne peuvent s’arrêter à la porte du Palais du Peuple (SENAT). L’appartenance à l’Union Sacrée pour la Nation ne lave pas les sociétaires de cette plate-forme politique des crimes sociaux et économiques commis.

S’agissant des élections de 2023, le Secrétaire National de l’UDPS, le Professeur Jean de Dieu MINENGU a rappelé que les Dirigeants du Parti ont déjà donné des éclaircissements sur cette question. Le Secrétaire Général du Parti Augustin KABUYA a précisé au Kongo central, à Kinshasa et dans le Grand-Bandundu que l’UDPS tient à l’organisation des élections en 2023. Le Président ai du Parti, l’Honorable Jean Marc KABUND a aussi indiqué que l’Union Pour la Démocratie et le Progrès Social tient à l’organisation des élections dans le délai constitutionnel, c’est-à-dire en 2023. Le Président la République, Son Excellence Félix TSHISEKEDI a aussi clairement rassuré que personne n’a peur des élections, les scrutins auront bel et bien lieu en 2023.

Le Président de la République a confié la RDC entre les mains de Dieu (acte spirituel), politiquement, l’UDPS tient à devenir l’ANC de la RDC et compte gagné les élections de 2023, 2028, …… et faire la remise et reprise avec Jésus Christ.

Top Media Plus

Vous pouvez télécharger ce document ici :

Éditorial : Etat de droit, passage obligé pour le développement socioéconomique durable de la RDC selon le Professeur Jean de Dieu MINENGU

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD